Infos Togo Formation technique et professionnelle au Togo

L’Institut bancaire le Credo honore ses apprenants

Publié le dimanche 28 octobre 2012, par foli fafa

L’honneur, ils l’ont décroché depuis la proclamation des résultats des examens de CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) et BP (Brevet Professionnel) de cette année. Mais depuis samedi dernier, ils sont rentrés en possession de leurs certificats. Eux, ce sont des étudiants ou désormais anciens étudiants de l’Institut bancaire Credo.

C’est au cours d’une cérémonie de remise de diplômes organisée en leur honneur que le sésame qui leur ouvre les portes de la profession bancaire leur a été délivré. Parlant de cette promotion 2011-2012, le Directeur général de l’institut Credo, Koffi Kpadé l’a qualifié de particulière pour la simple raison qu’à la différence des précédentes, elle a, outre les diplômes ou la théorie, suivi une formation pratique aux guichets et à la caisse des institutions bancaires. Ce qui le fait dire qu’ils sont aptes à servir directement. M. Kpadé a dès lors profit de l’occasion pour appeler les directeurs des institutions bancaires et des microfinances à les mettre à l’épreuve.
On peut également constater que c’est avec les mêmes convictions ou presque que le représentant du ministre de l’enseignement technique et professionnel à cette cérémonie, a aussi pris la parole pour s’adresser aux récipiendaires, aux enseignants et aux parents qui ont accompagné ces nouveaux diplômés au cours de leur cursus. Il s’est dit satisfait de la qualité de la formation en finance et banque délivrée par Credo. Le représentant du ministre de tutelle n’a pas hésité à rassurer le staff de cet institut du soutien du ministère.

Avant l’instant fatidique de la remise des diplômes, ce fut la CCIT par le biais de son représentant, Tamara Boukari, parrain de l’institut Credo, qui s’est fait le devoir de prodiguer d’utiles conseils aux récipiendaires. Il les a conviés à « oser », « changer », « toujours apprendre, apprendre encore », « positiver », « exiger » et « aimer ». Selon lui, la clé de la réussite dans la carrière qui leur ouvre les bras réside en ces verbes.

Créé depuis 2003, l’Institut bancaire Credo forme des apprenants disposant d’un BAC, toutes séries, pour le CAP en un an alors que ceux ayant un BEPC le font en 2 ans voire trois ans, et le BP1 est ouvert à ceux ayant un CAP.

G.K, Lomé (Rédaction Telegramme228)