Infos Togo Assurance maladie

L’INAM a pensé aux polygames

Publié le samedi 17 mars 2018, par

Six personnes (père, mère et quatre enfants) ont toujours été les bénéficiaires des cotisations d’une seule personne à l’institut national d’assurance maladie (INAM). Mais à partir du 04 avril prochain, les 2ème et 3ème femmes seront également prises en charge par l’INAM. 

L’institution a porté l’information vendredi à ses assurés à Lomé en guise ses perspectives pour cette année 2018. Outre les épouses, le nombre des enfants à maintenant prendre en charge va au-delà de 4 et l’âge aussi est prorogé jusqu’à 26 ans.

L’élargissement de la couverture à ces catégories de personnes entend éviter les risques de fraude et d’anti sélection, selon les responsables.

Par exemple, concernant les fraudes, il a souvent été constaté que des parents font des négociations auprès des formations sanitaires pour faire soigner un enfant non couvert tombé malade alors qu’aucun des quatre enfants déclarés n’est tombé malade, et pourtant on cotise régulièrement.

Cette nouvelle offre de l’INAM est surtout basée sur l’article 72 du décret portant statuts de l’INAM. Il est dit que même en cas de décès de l’assuré, les orphelins mineurs bénéficiaires d’une prestation d’orphelins et la veuve bénéficiaire d’une prestation de réversion ont droit aux prestations de l’INAM. 

T228