Infos Togo PPTD pays 2018-2021

L’élaboration et la validation dans leur phase décisive

Publié le mercredi 12 septembre 2018, par Gabinho

""Institution en 2011 de l’assurance maladie obligatoire pour les agents publics et assimilés, gérée par l’Institut National d’Assurance Maladie (INAM)"", ""adoption, au cours de la même année, d’un nouveau code de sécurité social qui étend son champ d’action aux travailleurs indépendants et à ceux du secteur informel"", "" élaboration, au cours de la même année, du plan d’action national de lutte contre le travail des enfants"", ""élaboration toujours en 2012, de la politique nationale du travail et de son plan d’action"" et ""adoption en 2014 de la politique nationale de l’emploi et de son plan d’action"", ce sont là des avancées tangibles à mettre à l’actif du PPTD (Programme de Promotion du Travail Décent) pays 2010-2015 au Togo. Des avancées qui forcent l’admiration, et même près de l’OIT (Organisation Internationale du Travail), au point où le pays jouisse d’une attention particulière en vue de l’élaboration du nouveau PPTD pays 2018-2021.

Toutes les étapes possibles franchies, les acteurs qui interviennent dans le secteur et la lutte pour le travail décent (pouvoir public, patronat et centrales syndicales) ont abordé depuis ce mardi 11 Septembre une phase décisive de ce processus devant accoucher du PPTD pays, au travers d’un atelier de validation dudit document.

Ouvrant les travaux, au nom du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, son Secrétaire général, Assih Atissim, a indiqué que le nouveau programme dont le contenu fera l’objet de restitution suivie de validation, ""entend mettre l’accent sur trois priorités à savoir : la promotion de l’emploi décent pour les jeunes, les femmes, les migrants et les personnes handicapées ; le renforcement et l’extension de la protection sociale ; et la promotion des normes du travail par le dialogue social"". Il ressort de ses dires que le gouvernement attend des participants à cet atelier, une analyse et prise ""en compte les observations pertinentes issues du mécanisme d’assurance qualité du BIT"" et l’examen et la validation du ""projet d’arrêté portant composition et missions du comité de pilotage du PPTD"".

Se succédant, le patronat représenté par un de ses responsables, et les centrales syndicales, ont tablé sur le fait que ""le travail décent et les meilleures conditions de travail riment avec de meilleurs rendements"". Porte-voix des travailleurs, les centrales syndicales par le biais de Komlan Nouwossan, ont dit ""espérer que les jalons posés aujourd’hui permettent une relation harmonieuse"".

Des espérancess et avis bien partagés par le représentant du Directeur du BIT qui transmettait pour l’occasion un message de son supérieur.

Les travaux de cet atelier de Lomé prennent fin ce jeudi 13 Septembre 2018.
T228