Infos Togo Rapport 2019 du gouvernement américain sur la situation des Droits de l’Homme au Togo

Approuvé et validé !

Publié le lundi 16 mars 2020, par Gabinho

Le gouvernement américain et l’Association des victimes de tortures au Togo (ASVITTO) sur la même longueur d’onde quant à ce qui concerne la situation des droits de l’Homme au Togo au cours de l’année 2019. C’est du moins ce que l’on peut en conclure. A la suite du rapport rendu public le 11 Mars dernier par le département d’Etat américain sur les pratiques des droits de l’Homme au pays de Faure Gnassingbé, c’est l’ASVITTO qui vient en appui pour approuver mais aussi valider le contenu de ce rapport qui se veut salé. Voici ce qu’écrit l’ASVITTO de Kao Atcholi…

Communiqué de l’ASVITTO
L’Association des Victimes de Tortures au Togo (ASVITTO) vient approuver et valider le contenu du rapport 2019 des USA sur la situation des droits humains au Togo publié le 11 mars 2020.

Ce rapport qui n’a occulté aucun aspect, a fait preuve d’une clarté inégalable en relevant la quasi-totalité et les graves déséquilibres du fait de la gouvernance léthargique et approximative qui ne cesse de fragmenter davantage la nation Togolaise.

Les anomalies juridiques relatives à la restriction des libertés publiques, le non-respect des garanties judiciaires lors des procédures d’interpellation des citoyens, sans oublier les actes de tortures, les assassinats, les arrestations arbitraires et les surpopulations carcérales ont été ressorties. Ce rapport de 23 pages brille par son objectivité et son exhaustivité et aussi par sa clarté et ses précisions.

L’ASVITTO salue l’expertise de ce travail qui s’inscrit dans la droite ligne de sa lutte quotidienne et exhorte par la même occasion toutes les autres représentations diplomatiques et les partenaires du Togo notamment la France, l’Union européenne, l’Allemagne et le PNUD à clarifier leur position vis-à-vis de l’oppression et le malaise général que vivent les populations sur fond de déficit démocratique et d’absence d’Etat de droit. Car après s’être clairement prononcés sur le processus électoral, les USA sont aussi soucieux de la situation des droits humains au Togo pendant que les autres partenaires affichent un mutisme inadmissible.

Fait à Lomé, le 15 mars 2020.

Pour l’ASVITTO
Le Président
M. ATCHOLI KAO Monzolouwè