Infos Togo Requiem de fin pour la C14

L’ANC s’en va également !

Publié le vendredi 22 mars 2019, par

Visiblement, il ne reste plus rien de la C14, cette coalition de partis politiques de l’opposition qui, d’Août 2017 à Décembre 2018, a miroité aux Togolais tous les espoirs d’une alternance au Togo.

Réduit à 8 depuis le départ du Parti des Togolais en début de semaine et suite à la rencontre entre une délégation de ce regroupement et le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, ce regroupement vient de perdre encore ce soir, le dernier des poids lourds qui lui reste. Il s’agit de l’ANC de Jean-Pierre Fabre, qui ne s’est pas fait représenter dans la délégation conduite par Antoine Folly.

Selon un communiqué signé par le Vice-président de cette formation politique, Patrick Lawson-Banku, le parti ayant constaté une divergence de vue, au cours d’une réunion tenue ce jour par le bureau national, ""décide de poursuivre, en dehors de la C14, la résistance aux côtés des populations togolaises mobilisées et de tous les combattants de la liberté oeuvrant avec détermination aussi bien au Togo qu’à l’étranger, dans la diaspora"". Dans sa suite, le document indique que l’ANC ""se retire de la C14 avec effet immédiat et appelle les forces vives de la nation togolaise à la vigilance et à la résistance, afin de capitaliser les efforts de lutte de plusieurs décennies dans une nouvelle dynamique de mobilisation populaire, massive et soutenue, pour l’alternance et le changement, pour la liberté et la justice, pour la démocratie, l’Etat de droit et la bonne gouvernance dans notre cher pays le Togo"".

Toutefois, indique le parti de Jean-Pierre Fabre, il ""demeure ouverte à toutes les forces démocratiques qui partagent la même vision, la même approche, et qui s’engagent à oeuvrer avec cohérence et rigueur, avec persévérance et sérieux, en ayant constamment à l’esprit les aspirations profondes du peuple togolais"".

A chacun de faire son analyse de la situation et de la suite à donner cette nouvelle aventure d’une opposition unie qui s’achève sur un goût d’amertume sans pareil.
T228