Nos régions Agoè-Nyivé

L’aménagement et l’urbanisation en ligne de mire

Publié le jeudi 14 juin 2018, par Gabinho

Elle est l’une des dernières préfectures créées par les autorités togolaises. La préfecture d’Agoè-Nyivé a besoin d’aménagement et d’urbanisation pour répondre aux normes d’une pleine préfecture. C’est donc à cela que s’attèle visiblement le gouvernement. En tout cas, hier en Conseil des ministres, il s’est planché à travers une communication sur le « projet d’élaboration et d’exécution du plan d’aménagement et d’urbanisme de la zone située au sud-ouest de ladite préfecture ».

On peut se résoudre à reconnaitre que « l’extension spatiale des principales agglomérations dans notre pays s’opère au mépris de l’éthique urbanistique et des plans d’urbanisme induisant un développement spatial peu harmonieux et des conditions de vie difficiles pour la grande partie de la population ».

Et c’est donc pour ce faire que le code foncier et domanial est adopté pour « résoudre les conflits fonciers que vivent nos concitoyens et à servir d’instruments pour le développement économique de notre pays et à garantir les investissements nationaux et étrangers ».

Le conseil des ministres a dès demandé à ce que, « une vaste campagne d’information et de sensibilisation soit menée sur le code foncier et domanial afin d’amener les populations à s’approprier le contenu dudit code ».
T228