Infos Togo Education

L’ambition du Pr KOKOROKO pour la presse togolaise

Publié le lundi 7 mai 2018, par

Pour plus de professionnalisme, les journalistes bénéficieront dans les jours à venir de renforcement de capacités en divers domaines à l’Université de Lomé. C’est ce que veut le Professeur Komla Dodzi KOKOROKO, président de la Maison du Savoir de Lomé. Une volonté qu’il a manifestée en signant la semaine dernière un partenariat avec le Conseil national des patrons de presse (CONAPP).

« Nous allons insister sur la nécessaire professionnalisation de la fonction de journaliste ou du professionnel de la presse. Nous devions progresser sur des connaissances partagées, loin de considérer les journalistes comme intellectuellement inférieurs à nous autres », a-t-il déclaré.

Les formations porteront sur des thèmes consensuels retenus par les deux parties. Elles pourront porter essentiellement sur les libertés et franchises universitaires, la sociologie, l’économie, le droit pénal, notamment les élémentaires de la garde à vue et de la mise en examen.

Le président de l’Université de Lomé serait un réfractaire aux critiques qu’il n’accepterait pas cette collaboration. Aucun jour ne passe pratiquement pas que les professionnels ne tirent sur lui. Les moments des assemblées générales des étudiants ou encore la récente affaire de mise en garde à vue du Professeur IHOU ont permis au Professeur KOKOROKO de faire la Une des journaux toutes catégories confondues.

« Je suis un homme d’avenir, un homme qui sait encaisser et qui sait assagir », a justifié le président réformateur de l’Université de Lomé.

Depuis l’arrivée à la tête de l’Université de Lomé de celui-ci beaucoup de réformes ont été enregistrées, choses qui n’avaient pas été constatées lors du règne de ses prédécesseurs. Les étudiants même les reconnaissent. Mais comme l’etre humain est un homme insatiable, il faut davantage efforts pour le Président KOKOROKO.

T228