Infos Togo 1ère nuit des Arts Martiaux

L’AJST a révélé des disciplnes et talents cachés

Publié le samedi 17 novembre 2018, par

Les arts martiaux ont désormais une nuit au Togo. Il s’agit de la nuit des Arts Martiaux dont la première édition a eu lieu ce Samedi 17 Novembre 2018 à Lomé. Nuit de démonstration des différents arts martiaux en pratique au Togo, il a été l’occasion pour le grand public qui s’est déplacé sur le terrain Basket-Ball du stade Omnisports de Lomé, elle a tenu toutes ses promesses. Tant les artistes martiaux ont soulevé de part leur prestation (Shotokan, Self Defence, Casses...) la foule qui a répondu présent de bout à bout, pour découvrir et redécouvrir ces disciplines de combat.

Du Karaté au Aikido en passant par le Taekwondo, l’Escrime, la Capoeira, le Judo, le Juji Tsu, le Wadorio ou le Bassario, le Kung Fu Wushu, le Sanda Taishi, le Muay Thai, le Mixed Martial Art et le Vovinam viet vo dao, chaque fédération ou association de pratiquants a eu droit à 10 minutes chrono pour faire admirer son art et convaincre le public des potentialités dont regorge le Togo.

Précédant l’égrainage du passage des différentes fédérations, l’instant des speeches a permis au président de l’AJST (Association des Journalistes Sportifs du Togo), Sylvestre Gounoubou, celui du CNO-Togo, Kélani Azaad Bayor, et le représentant du ministre des Sports, Zibo Ayouba, de se succèder pour planter le décor de ce nouveau évènement qui prend ainsi sa place au centre des activités ou soirées célébrant la chose sportive au Togo. ""Un grand évènement est né au Togo, et vient marquer la fin de la critique selon laquelle, on ne fait que la part belle au football"", ainsi s’écrait le président de l’AJST, qui n’a pas au passage manqué de se tourner vers les sponsors pour implorer leur accompagnement dans le déroulé de l’agenda des diverses intiatives projetées par ce plus ancien des associations de journalistes sportifs au Togo et qui fête ses 47 ans cette année 2018.

Parent des différentes fédérations existantes au Togo, le CNO Togo représenté au plus haut point par son président, a profité de l’occasion de salutation d’une telle initiative de l’AJST pour lancer un appel "" à ce que ces associations se formalisent en fédération"", pour les ""aider à promouvoir tous les sports"".

La voix de de la solennité de l’évènement a été porté en l’absence du ministre en charge des Sports, Guy Madjé Lorenzo, par son représentant, M. Zibo. En tout cas, il a souhaité voir cet évènement se perpétuer ""au profit de la jeunesse togolaise"".

En attendant les autres activités au programme des activités des 47 ans de l’AJST, rendez-vous est donc pris pour l’année 2019 pour l’acte 2 de cette nuit des arts martiaux.

T228