Infos Togo 16ème journée du Championnat de D1/ Violences à Kabou et à Dapaong

L’AJFT dénonce un sabotage des ""efforts consentis par la FTF""

Publié le lundi 11 février 2019, par

Dans un note, l’AJFT (Association des Joueurs de Football du Togo), manifeste son dédain pour les actes de violences perpétrés à Dapaong et à Kabou par les supporters en marge des matches, Foadan-Dyto (0-1) et Gbikinti-Gomido (0-0). Selon les termes du communiqué signé par le président de cette association, Ouro Moustapha, qui, depuis la saison dernière s’évertue à primer les meilleurs joueurs au terme de chaque mois d’exercice, ""à l’issue de la 16eme journée du championnat national de football de 1ere Division, il est constaté des violences sur plusieurs stades dont certaines très graves"".

Ainsi, elle dit condamner "" avec la dernière rigueur ces comportements de certains acteurs du football (supporters) qui veulent saper les efforts consentis par la FTF depuis quelques années pour remettre le football togolais sur de bon rail. Ce qui a encouragé les autorités politiques togolaises et la FIFA dernièrement de s’engager à mettre en place des infrastructures adéquates en vue de franchir un pallier et de permettre au Togo d’aller vers un football de qualité"".

L’AJFT en appelle dès lors, ""tous les acteurs du football national à la retenue ,la FTF à plus vigilance sur certains match et l’Etat (Ministère de la sécurité) à anticiper sur certains événements en décelant les match à haut risque vue l’enjeu dans ce dernier virage de ce championnat"".

T228

N.B : Une des victimes de la violence