Infos Togo Humanitaire

L’AICA apporte de sourire aux enfants de la pédiatrie du CHR-Tsevie

Publié le lundi 19 juin 2017, par Gabinho

L’Association internationale des Canadiens d’Afrique (AICA universel) a manifesté dimanche sa générosité envers les enfants de la pédiatrie et du centre de référence de l’ulcère de Burili, de l’hôpital régional de Tsevie ( située 30 km de Lomé).

Le geste s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée de l’enfant africain célébré tous les 16 juin qui coïncide avec le début du projet ’un sourire un enfant’ , de l’association.

Au total, c’est une soixantaine d’enfants qui ont reçu chacun de tricot et un kit composé respectivement de boisson, maca, savon, eau etc ..
’Notre geste s’inscrit dans la continuité de la célébration de la journée de l’enfant africain, et de notre projet. Il consiste à donner de sourir aux enfants souffrants dans les centres de santé’, a souligné la représentante de l’AICA au Togo, Alexandra Fangbemi.
L’action humanitaire posée par l’association a été saluée​ par les responsables de l’hôpital qui souhaitent une répétition d’action et surtout venant d’autres partenaires sociaux.

’ C’est un geste fort appréciable. Nous sommes fiers qu’une telle association ait pense aux enfants hospitalisés au CHR et comptons les recevoir à nouveau pour d’autres occasions’, a déclaré le directeur adjoint du CHR, Kokou Gossou.

D’une pierre deux coups, les donnateurs ont recensé les besoins​ de chaque enfant bénéficiaire pour trouver et apporter de début de solutions. Des bouquets de lecture ont été aussi remis au centre de prise en charge de l’ulcère de Burili pour alimenter la salle de jeu et de divertissement des enfants.

’Nous reviendrons avec de bonnes nouvelles pour ces enfants. Nous lutterons ensemble pour cette seconde chance que la providence offre après la phase de maladie’, a rassuré la représentante Fangbemi.

L’AICA, basée à Lomé, s’est fixée comme objectif de faciliter l’intégration au Canada des immigrés mais aussi les épauler dans leur recherche de visa pour le Canada.

Son volet humanitaire lui confère la mission de venir au secours des couches défavorisées par des dons et milite en faveur d’une émergence de toutes les couches.
Après Tsevie, le cap prochain sera mis sur Atakpame, Aneho et Lomé.
Charlevi