Infos Togo Décentralisation

‘‘Kossi Azanlédji’’ porté à la tête du CDQ Avédji Kpodji

Publié le dimanche 13 septembre 2020, par Gabinho

Si en tant que président du comité d’organisation de l’Assemblée générale, une première dans le quartier, au four et au moulin, pour une parfaite réussite de ce rendez-vous d’Avédji Kpodji, son quartier de résidence, avec le développement à la base, détrompez-vous, ce n’est pas le Conseiller municipal de Golfe 5, Kossi Azanlédji qui a pris les commandes du CDQ de cette localité à l’Ouest de Lomé, mais bien un autre membre de la même famille portant le même nom et prénom que lui.

Kossi Azanlédji, lui un pédagogue de métier a été porté ce Dimanche 13 Septembre 2020, par les populations, à la tête du CDQ Avédji Kpodji, à la suite d’une élection très disputée au Centre des Jeunes d’Avédji. De la joie, c’est ce qui s’est dégagé des premières réactions du nouveau élu, ceci parce que selon ses dires, « Avédji Kpodji était orphelin de financements, de moyens, de pouvoir de demande ». Ainsi, a-t-il promis au cours de son mandat de 3 ans, travaille « avec la mairie, l’ANADEB (Agence Nationale de Développement à la Base), les acteurs de développement, les chefs du milieu, pour obtenir ce que les autres ont eu par le passé et que nous n’avons pas eu. Nous allons travailler pour le développement de notre milieu ».

De ce que le travail d’un CDQ n’est pas une affaire d’une seule personne ou du seul président, M. Azanlédji, en tant que rassembleur, entend « ensemble avec la communauté découvrir les problèmes et les difficultés que nous rencontrons dans notre milieu. Et durant ces trois années, ces problèmes et difficultés seront pour nous les priorités sur lesquelles nous devons travailler ». Mais déjà entre autres problèmes et difficultés identifiés par le natif d’Avédji Kpodji, et qui l’ont décidé à se porter candidat et être porté à la tête du CDQ de sa localité, il y a l’éducation, la santé, les lieux de loisirs et l’adressage de certaines rues. « Nous allons penser à l’éducation des jeunes dans notre milieu. Lors que nos jeunes seront éduqués, ils pourront penser au développement de notre milieu. Il n’y a pas d’école primaire publique, nous allons travailler avec la mairie pour en avoir, un centre de santé, un centre de loisir, les voies à tracer ».

C’est en tout cas un son de cloche qui avant lui, est sonné par son frère du même nom et Conseiller municipal de Golfe 5 qui s’est réjoui de ce que son quartier par l’installation de ce CDQ se met en adéquation avec le gouvernement togolais qui depuis 2019 a sonné la cloche de la décentralisation. « Depuis un certain temps, le gouvernement a mis en marche la décentralisation. Ce qui a amené notre Commune à redynamiser les CDQ (Comités de Développement des Quartiers). Nous étions à Avédji Agnigbé, Téléssou, Teshi. Le développement de notre commune nous concerne tous ».

Dans la même veine que le représentant du Maire de la Commune de Golfe 5 à cette Assemblée générale, Kuessan Kpéka Kuévi, il a insisté sur le travail communautaire autour de cette équipe dirigeante du CDQ Avédji Kpodji. « Il y a du boulot devant lui mais il a besoin de la population », a martelé le Conseiller municipal Azanlédji.
A eux deux, le Conseiller municipal Kossi Azanlédji et le représentant du Maire, Kossi Aboka, lui-même Conseiller municipal dans Golfe 5, ils ont édifié sur le fait que le développement sera le point cardinal de la collaboration entre la Mairie de Golfe 5 et le CDQ Avédji Kpodji.
G.K

N.B : En image le Conseiller municipal Kossi Azanlédji (2ème photo), tenant le micro, prodiguant des conseils à la nouvelle équipe dirigeante du CDQ d’Avédji Kpodji, à la tête de laquelle se trouve Kossi Azanlédji (bavette bleue, chemise blanche)