Infos Togo POLITIQUE

Komi Klassou boucle un quinquennat mais avec quels résultats ?

Publié le vendredi 5 juin 2020, par Gabinho

05 juin 2015 – 05 juin 2020 : il y a très exactement cinq (05) ans jour pou jour que Sélom Komi KLASSOU a eu la confiance du chef de l’État Faure GNASSINGBÉ d’être nommé Premier ministre, chef du gouvernement. Dans l’histoire du Togo, le natif de Notsè (préfecture du Haho) est le tout premier des chefs de gouvernement ayant fait un long temps à la Primature. Il dirige son second gouvernement successivement .

Du gouvernement KLASSOU I au gouvernement KLASSOU II (actuellement), son entourage dit voir en lui un “engagé depuis des années pour le rayonnement du pays et son développement avec la création de richesse pour le bonheur de tout un peuple. Cet engagement s’est matérialisé ces cinq dernières années par plusieurs résultats dans tous les domaines. Tout ceci a été possible grâce à un climat de paix et de sécurité qui règne dans tout le pays”.

Au plan politique, M. KLASSOU met dans sin bilan la réussite des trois dernières élections (législatives, locales et présidentielle) ainsi que la réalisation des reformes constitutionnelles et institutionnelles. Il sera retenu que c’est sous lui que, la limitation du mandat présidentiel et le mode de scrutin à deux tours qui ont pendant longtemps été objet de blocus entre la majorité et l’opposition, sont devenus réalité.

Le dernier classement 2020 de la Banque mondiale sur le Doing Business occupe également une bonne partie du quinquennat du Premier ministre. Pour la banque mondiale, le Togo a gagné 40 places devenant ainsi le 3è pays le plus réformateur au monde et le 1er en Afrique. Les indicateurs macroéconomiques sont au vert. Le climat des affaires s’en sort gagnant dans le pays.

Quid du plan national de développement (PND 2018-2022) dont Sélom Komi Klassou en est l’un des principaux acteurs ?

Avec ce plan lancé le 04 mars 2019, le pays compte poursuivre l’assainissement des finances publiques, et transformer structurellement l’économie nationale pour une croissance partagée. Et déjà, le Togo fait partie des rares pays à avoir maitrisé son taux d’endettement qui est aujourd’hui sous la barre de 70% du PIB respectant ainsi les critères de convergence de l’UEMOA.

Cinq années de passage à la Primature, le chef de l’État Faure Gnassingbé est-il satisfait du bilan dans tous ses détails ? Il est le seul à le savoir. Ce qui est sûr, la reconduction de M. KLASSOU après les élections législatives est bien un signe de satisfaction de la part du président de la république.

Avec le nouveau mandat de Faure Gnassingbé, reconduira-t-il encore M. KLASSOU ? Ça aussi pour le moment, il reste le seul à le savoir.

Ne plus le reconduire serait-il un signe de non satisfaction de ses résultats… ? Pas évident !