Infos Togo Droits et libertés de manifestation

Kao Atcholi de l’ASVITTO : ""L’Etat ne joue pas son rôle""

Publié le mercredi 22 mai 2019, par Gabinho

Ils étaient ensemble avec les responsables du Mouvement des Forces Vives « Espérance pour le Togo », face à la presse mardi dernier. Eux ce sont les responsables de l’Association des victimes de torture au Togo (ASVITTO) et des Cadres musulmans du Togo (CMT).

Confirmant la tenue effective le 1er juin prochain, de la marche pacifique silencieuse que les Forces vives entendent organiser, pour reconquérir la liberté de manifestation au Togo.

D’après M. Atcholi, il sera question, au cours de cette manifestation pacifique, d’interpeller l’Etat au respect des droits et libertés de manifestation consacrés par la Constitution.

""Vous savez, la Constitution togolaise est là pour être respectée. Et celui qui doit être le garant du respect de cette Constitution est l’Etat togolais. Mais puisque l’Etat ne joue pas son rôle, sa partition, il est normal de l’interpeller afin qu’il sache qu’il est en train de violer constamment les droits des citoyens"", a déclaré le responsable de l’ASVITTO qui a aussi ajouté, ""il n’est pas question de se taire face à ces violations"".

Les Togolais sont donc invités à se mobiliser massivement pour prendre part à cette manifestation du 1er Juin.

T228