Infos Togo Propositions et prophéties pour une sortie de crise sociopolitique au Togo

Kampatib se méfie des « prophètes et des illusionnistes »

Publié le mercredi 30 mai 2018, par

Il est député de ADDI (Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral) à l’Assemblée nationale du Togo. Lui c’est François Kampatib. Invité ce mercredi d’Antoine Afanou dans le débat de Nana Fm, le Conseiller du président national de ce parti n’a pas à la bonne, les différentes patrouilles dans les villes du Togo et les check point installés ici et là à l’entrée des villes et qui procèdent à des fouilles systématiques des voitures et des bagages.

Pour l’honorable Kampatib, « le Togo est dans un état de siège illégal qui n’a pas reçu l’assentiment de l’Assemblée nationale ». Il dénonce le fait qu’une violation systématique est opérée sans introduire une demande d’autorisation à l’hémicycle pour obtenir l’avis favorable de cette dernière avant quelque déploiement de ces militaires alors même que le Togo n’est pas dans une situation spéciale qui le recommande.

« Des militaires sont déployés à des entrées de ville qui procède à des fouilles, des militaires à la tête des préfectures », c’est ni plus ni moins un état de siège d’après M. Kampatib. Il constate donc avec amertume que « actuellement le pouvoir ne prend pas le chemin de la paix mais de répression ».

S’il se refuse de donner son avis sur les différentes prophéties de certains prophètes et hommes de Dieu sur la situation sociopolitique actuelle du Togo, car dit-il, « entre les prophètes et les illusionnistes, on ne sait plus qui dit vrai », cet élu du peuple regrette aussi au passage, le fait que « le Togolais n’est pas assez courageux pour sortir et exprimer ce qu’il veut ».

En fin de compte d’après François Kampatib, « pour que la crise cesse, Faure a une grande responsabilité. Mais s’il ne veut pas entendre raison, il faut que le peuple l’y amène ».

Il a annoncé de nouveaux meetings de la Coalition des 14 pour le week-end prochain.
T228