Infos Togo Construction de Lomé Container Terminal

Justice pour les victimes d’ « expropriation »

Publié le vendredi 5 janvier 2018, par

C’est visiblement le cri de cœur du MMLK de Pasteur Edoh Komi en ce début d’année 2018. Pour ce mouvement qui sera face à la presse demain samedi à Lomé, il urge de partager avec la presse et l’opinion nationale, les retombées d’une séance de travail qu’il a eu récemment avec les partenaires du projet de réinstallation, surtout les experts de la Société Financière Internationale (SFI), venus de Dakar.

En attendant, il justifie cette démarche par le fait qu’il est préoccupé par les conditions de vie très précaires des ex-ramasseurs de sable marin, des ex-maraîchers et autres victimes des travaux de la LCT depuis 2012.
T228