Monde ÉTATS-UNIS

JACOB BLAKE OU LA NOUVELLE VICTIME DE BRAVURE POLICIERE DE TROP !

Publié le mardi 25 août 2020, par Gabinho

 
À Kenosha dans le Wisconsin, mais aussi à New York ou Los Angeles, le mouvement Black Lives Matter est ravivé par cette nouvelle affaire filmée par un témoin. Un nouveau drame qui a ravivé les braises encore fumantes du mouvement historique de protestation contre le racisme né il y a trois mois de la mort de George Floyd. La violence sur Jacob Blake, suscite une vive émotion.
La colère grandissait ce lundi 24 août au soir aux États-Unis au lendemain d’une apparente bavure policière dont un homme noir a été victime dans le Wisconsin. “Pas de justice, pas de paix !”, scandaient notamment le millier de manifestants défilant autour d’un tribunal de Kenosha, ville située à une quarantaine de kilomètres au sud de Milwaukee, où la police a tiré dimanche à plusieurs reprises à bout pourtant sur Jacob Blake.
Comme pour George Floyd, un quadragénaire noir mort asphyxié le 25 mai sous le genou d’un policier blanc, la tentative d’interpellation de ce père de famille a été filmée par un témoin.
En effet, Sept balles, à bout portant. Jacob Blake est toujours entre la vie et la mort, après son interpellation dimanche 23 août par une patrouille de police à Kenosha, dans le Wisconsin. L’homme, un afro-américain de 29 ans, a été grièvement blessé de plusieurs balles dans le dos alors qu’il tentait de monter dans sa voiture, à l’intérieur duquel l’attendait trois de ses enfants âgés de 8, 5 et 3 ans. La fusillade, filmée par un vidéaste amateur depuis sa fenêtre, est rapidement devenue virale.
Sur les images, tout semble indiquer qu’il s’agit d’une nouvelle bavure policière. La séquence, qui dure environ 20 secondes, montre un agent de police en train de lui attraper le tee-shirt au moment où il ouvre la portière et qu’il tente de s’installer sur le siège conducteur. L’agent de police fait feu, atteignant Jacob Blake de plusieurs balles dans le dos.
La victime a été opérée d’urgence dans un service de soins intensifs de la ville de Milwaukee, où son état restait critique mais en voie d’amélioration, selon des témoignages de proches à des médias locaux.
À Kenosha, un couvre-feu a été décrété pour la nuit de lundi à mardi, à partir de 20 heures, après les débordements de la veille. Une heure après son entrée en vigueur, les manifestants ont été visés par des tirs de gaz lacrymogène de la police, vers qui des bouteilles ont été lancées.
D’après les autorités, les deux policiers ont été suspendus de leurs fonctions et une enquête a été ouverte.
Mais une chose est certaine, les enfants de Jacob Blake qui se trouvaient à l’arrière de la voiture seront traumatisés à vie.
Yvette S. /T228