Infos Togo Accueil de volontaires étrangers au Togo

Il débourse plus de 900 euros et se fait servir des plats sans viande : Il se plaint !

Publié le lundi 9 septembre 2019, par Gabinho

La France est l’une des plus vielles structures de volontariat à converger des contingents de volontaires vers le Togo. Si ceux qui y viennent au Togo depuis 2000 sont chiffrés à entre 1500 et 2000 volontaires français par an, dans le cadre des opérations de France Volontaire, il y en a qui au nom des mobilisations et missions créées par des associations dans le cadre de volontariat dit d’initiative et d’échange, envahissent nos villes et villes et nos rues, avec de gros sacs à dos, histoure de s’investir dans le quotidien de nos populations. Si ces missions de volontaures sont parfois salutaires pour certains de ces volontaires, il est à noter que d’autres vivent difficilement leur séjour en terre togolaise du fait de ce qui leur est réservé comme accueil par ces associations.

C’est l’amère expérience faite par un Volontaire français, qui selon des échanges faits ce jour au cours d’une rencontre de formation de l’ANVT à l’endroit des médias, qui, après avoir déboursé un peu plus de 900 euros pour sa contribution financière à son séjour (Hébergement, nourritures, ....), s’est retrouvé à se faire servir des repas sans viande. Il se serait plaint près de France Volontaire de ce qu’il a vécu.

Pour en finir avec ces genres de désagrément, il est révélé qu’une plateforme est en cours de création pour regrouper l’ANVT, France Volontaire, Peace Corps, et autres associations de volontariat au Togo. Objectif de cette plateforme, ""partager des bonnes pratiques"" et mieux palier aux désagréments et autres incompréhensions.

T228