Afrique Afrique

Hommage renouvelé à Thomas Sankara : 33 ans après le 15 octobre !

Publié le jeudi 15 octobre 2020, par Gabinho

« "Il y a certains qui se demandent où se trouve l’impérialisme ! Mais regardez dans vos assiettes, l’impérialisme est là ! Les grains de riz, de maïs et de blé importés montrent la présence de l’impérialisme". Ces mots ont peut-être largement suffi à démontrer le fond de l’idéologie de la révolution burkinabé dont tu fus le concepteur, le promoteur et le plus grand et fervent porteur !

En ce jour, 33 ans après que les obscurantistes et les pires ennemis du progrès de l’Afrique ont décidé de mettre un terme à ton corps parce que ne pouvant supporter la fulgurance de ta pensée, je m’incline devant la stèle de ton Nom et de ton Œuvre, Thomas SANKARA !

L’Afrique te pleure encore et la JEUNESSE actuelle se retrouve mieux en toi plus que jamais.

Quand nul pays en Afrique ne parlait encore de Promotion de la Femme, Genre et Violence basée sur le Genre, Développement durable, Reboisement, Dividende démographique, Approche de Gouvernance inclusive, Gestion parcimonieuse des ressources de l’État, etc., ton programme de gouvernement tenait déjà compte de ces paradigmes que les occidentaux se vantent aujourd’hui de nous apprendre.

Tu savais en ton temps que l’aide des pays occidentaux est un poison pour la gouvernance en Afrique et n’avait d’objectifs que de maintenir les gouvernements africains dans l’esclavage éternel.

Tu savais déjà que nous devrions consommer africain et ainsi contribuer à l’essor économique endogène pour mieux faire face aux enjeux mercantilistes sur le marché international.

Tu savais que les pauvres doivent s’unir pour devenir plus forts dans un monde où les intérêts des riches priment sur tout, même sur le destin de tout un peuple.

Thomas, tu savais déjà ce que beaucoup de chefs d’États africains ignorent toujours même 33 ans après ton assassinat ! Ils choisissent plutôt de rentrer dans des collusions avec les impérialistes et s’accrochent au pouvoir et se font mendiants auprès de leurs implacables maîtres. Ils ont vendu la quasi totalité de leurs pays y compris l’avenir de leur JEUNESSE au bon gré du néocolonialiste !

Thomas, ton idéologie a été très vite galvaudée et travestie. Mais, il y a un RESTE FIDÈLE qui tiendra haut le Flambeau du Destin de l’Afrique ! Ton aura plane et ta pensée persiste !

La JEUNESSE africaine se débat et ne se lassera guère jusqu’à ce que l’Afrique décide de NOURRIR ses propres filles et fils ! Et tous les ennemis de notre Liberté nous trouveront debout ! »

Dr Jean-Emmanuel Gnagnon

https://
www.facebook.com/171985706691177/posts/773947629828312?sfns=mo