Infos Togo Togo / Gouvernance hasardeuse, inique et catastrophique

Habia, Tchatchikpi et autres acteurs sociopolitiques remontent au créneau !

Publié le mardi 3 mai 2022, par Gabinho

C’est au travers d’une nouvelle déclaration. Cette déclaration fait suite au discours de Faure Gnassingbé à l’occasion du 62ème anniversaire de l’indépendance du Togo. Pour l’ancien député, Nicodème Yao Habia, et son compère de lutte, Ouro-Djikpa Tchatchikpi et autres acteurs de la vie sociopolitique togolaise, « le discours de Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé à l’occasion du 62ème anniversaire de notre indépendance confisquée, prouve à suffisance que le RPT-UNIR est un régime limité et sans aucun génie de gouvernance mais qui, malheureusement, ne fait que retarder le Togo dans son développement harmonieux et l’épanouissement réel des filles et fils de notre chère Nation ». Ils en viennent à la conclusion selon laquelle, « la faillite du régime RPT-UNIR est une évidence ». Ainsi, invitent-ils à « s’en débarrasser ». Lisez la déclaration !
,
Déclaration des Acteurs de la vie sociopolitique Togolaise
(Relative à la gouvernance hasardeuse, inique et catastrophique du régime RPT-UNIR)
Appel à la mobilisation pour la libération nationale !

Peuple Togolais, notre pays va mal. De mal en pis, notre chère Nation, totalement corrompue, avilie, asservie et maintenue sous le joug du tristement célèbre régime RPT-UNIR, est au bord du précipice. La souffrance des populations est à son comble sur la mère-patrie, Terre de nos Aïeux, Territoire aimé de nos valeureux Ancêtres. Nous mobiliser pour nous sauver, soustraire ce Territoire de l’emprise des prédateurs et conspirateurs compulsifs, est un Droit et un Devoir des hommes dignes. Ainsi, par ta foi, ton courage et tes sacrifices, Digne Peuple Togolais, la Nation Togolaise doit renaître.

Devoir de mémoire, à l’aune du nouvel an 2022, précisément le 18 janvier 2022, les Acteurs de la vie sociopolitique Togolaise ont, à la suite d’un diagnostic aigu de la décrépitude avancée de la Nation Togolaise, attiré l’attention du chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé que les risques d’implosion ou d’explosion à l’instar du 05 octobre 1990, du 12 juin 2012 ou du 19 août 2017 sont palpables. Car, dans un pays comme le Togo où le territoire national n’est pas un refuge sûr pour les citoyens, mais une jungle où les plus forts dévorent les faibles avec cruel amour ; dans un pays comme le Togo où les criminels sont promus, encensés et gradés tandis que d’honnêtes citoyens sont renvoyés derrière les barreaux avec répugnance et cynisme ; dans un pays comme le Togo où l’enseignant n’est plus libre d’exercer sa profession, mais sommé de renoncer à ses droits les plus élémentaires au risque de languir en prison ; dans un pays comme le Togo où ni région, ni religion ni population n’est épargnée du sadisme des Seigneurs de l’intimidation et de la violence : jeunes, enfants, adultes, vieillards, hommes et femmes, prélats, prêtres, adeptes de vodous, charlatans, chefs traditionnels, chefs de partis politiques, syndicalistes, sociétés civiles, journalistes, handicapés, etc. tous astreints au silence au risque d’être assassinés, emprisonnés ou forcés à l’exil… dans de tel pays, mobiliser les populations pour le changement d’un régime inique par un autre plus juste et ambitieux, n’est qu’une question d’honneur, de conscience, de courage et de conjuration d’un mal.

Ainsi, face à la minorité RPT-UNIR qui à elle seule, s’est accaparée toute la richesse nationale au détriment la grande majorité, ignorant royalement le Peuple dans la misère et la faim, il est du devoir de tous de se lever comme un seul homme pour chercher son salut.

C’est fort de ce courage qui ne doit en aucun cas ni sous aucun prétexte quitter les âmes meurtries que les Acteurs de la vie sociopolitique Togolaise convient, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, le Peuple Togolais à se tenir debout, vaillant et téméraire pour aller arracher sa seconde indépendance.

Le discours de Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé à l’occasion du 62ème anniversaire de notre indépendance confisquée, prouve à suffisance que le RPT-UNIR est un régime limité et sans aucun génie de gouvernance mais qui, malheureusement, ne fait que retarder le Togo dans son développement harmonieux et l’épanouissement réel des filles et fils de notre chère Nation.

La faillite du régime RPT-UNIR est une évidence, il faut s’en débarrasser.

Alors, Peuple Togolais, se soumettre à une dictature féroce et cinquantenaire est un choix. Mais se lever pour la combattre, et rester vent debout pour la contraindre à capituler est un DEVOIR.

Il est donc temps de conclure la lutte ! Car, par ta foi, ton courage et tes sacrifices, Digne Peuple Togolais, la Nation Togolaise doit renaître.

Fait à Lomé, le 03 mai 2022

Pour les Acteurs de la vie sociopolitique Togolaise

Ayao Nicodème HABIA, Tchatikpi OURO-DJIKPA