Infos Togo Marches de l’opposition les 6, 7 et 09 Juin prochains

Gouvernement-Coalition des 14 : La guerre des itinéraires aura bel et bien lieu

Publié le dimanche 3 juin 2018, par

En tout cas, c’est ce que laisse transparaitre une correspondance en date du 1er Juin 2018 du ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi aux Présidents des regroupements de partis politiques (CAP 2015, Groupe de Six ; CAR, PNP et Santé du peuple).

Selon cette note qui répond à une précédente correspondance des responsables de ces regroupements, en date du 29 Mai 2018, suite à la rencontre qui a été organisée avec le ministre de la Sécurité et Robert Olympio représentant de la coalition à mon cabinet ce vendredi 1er Juin 2018, par rapport à ces manifestations sur toute l’étendue du territoire national les mercredi 06, jeudi 07 et samedi 09 juin 2018, Boukpessi tient porter ces observations et recommandations à l’attention des organisateurs.

Il s’agit d’après la correspondance de ce que « le gouvernement déplore une fois encore la persistance de cette volonté de la coalition de violer les mesures prises par le facilitateur, en prévoyant de manifester à nouveau, pour les questions qui sont en cours de discussion au sein du dialogue inter-togolais » et qu’en ce qui concerne les itinéraires, pour ce qui est de Lomé, que « pour les raisons de risque de troubles graves à l’ordre public qui vous ont été communiquées au cours des différents rencontres et courriers, les itinéraires anciennement utilisés par la coalition pour ses marches depuis le 19 Août 2017 ne sont pas acceptés » et qu’ « en conséquence, pour les marches objet de votre lettre référencée », il recommande les itinéraires ci-après en application de l’article 12 de la loi 0 2011-010 du 16 mai 2011, fixant les conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestation pacifiques publiques ». Il propose dès lors deux circuits à savoir, « Circuit 1 : Carrefour Eglise Néo Apostolique près de Gakpoto (point de départ) — Direction Boulevard pavé de Bè Kpota, Anfamé — Nissan - Pharmacie Miséricorde — Carrefour Petrolum — EPP Anfamé — carrefour Eglise des Assemblées de Dieu (Point de chute) » et « Circuit 2 : Carrefour marché de Bè (point de départ)- Boulevard Houphouet Boigny Côté Est — direction Akodesséwa - Pharmacie crystal - Pharmacie Biova — Paroisse Evangélique d’Akodesséwa — carrefour Diamond Bank — route pavée direction Anfamé — carrefour Petrolum — EPP Anfamé — carrefour Eglise des Assemblée de Dieu (point de chute) ».

Et pour ce qui est de l’intérieur du pays, le ministre de l’Administration territoriale souligne une nouvelle fois que « les manifestations demeurent interdites dans les villes de Sokodé, Bafilo et Mango pour des raisons de sécurité qui vous ont été déjà indiquées et plusieurs fois rappelées » et que « pour les autres localités que nous avons convenues d’un commun accord (Tsévié, Kpalimé, Atakpamé, Anié, Tchamba, Bassar, Dankpen, Niamtougou, Tandjoaré et Dapaong), vos représentants sont invités à se mettre en rapport avec les préfets pour déterminer comme à Lomé les nouveaux itinéraires pour les marches projetées, en vue de soulager les populations riveraines des axes empruntés durant plus de sept (07) mois par les manifestants de la coalition, et d’éviter ainsi les risques de troubles graves à l’ordre public » et enfin, que « les manifestations sur les routes nationales ne sont pas acceptées ».

Ce sont là des observations et recommandations qui laissent constater que rien n’a bougé des deux côtés et que toutes les conditions sont réunies pour vivre les mêmes scènes observées lors des manifestations projetées en Avril dernier par cette même Coalition qui ont été tout simplement étouffées et les leaders des partis de la Coalition par moment confinés au siège de la CDPA.
Wait and see !
T228