Infos Togo Profanation des mosquées et Saintes Corans

Gilchrist OLYMPIO invite à ne pas ’mettre de l’huile sur le feu’

Publié le lundi 27 août 2018, par

L’affaire de profanation des mosquées et des Corans a très vite été récupérée par certaines personnes de mauvaise foi qui, par leurs propos, tentent de faire sortir le drame de son cadre pour en faire autre évènement. Dans un communiqué rendu public ce lundi 27 aout, Dr Gilchrist Sylvanus OLYMPIO estime que ce sont des manières « susceptibles de mettre l’huile sur le feu ».

Le président national de l’Union des forces du changement (UFC) invite les concernés à plutôt « collaborer avec la sécurité pour démasquer les auteurs de ces actes ».

COMMUNIQUE DE L’UFC
(Relatif à la condamnation de la profanation des mosquées)

L’Union des Forces de Changement(UFC) a appris par le canal de la presse et la déclaration de l’Union Musulmane du Togo, la profanation des mosquées et la destruction des exemplaires du Coran.

L’UFC condamne avec rigueur cet acte ignoble, rétrograde et indigne.

Le Togo est un pays laïc et la liberté de religion fait partie des fondamentaux de la démocratie. Tous les citoyens pratiquent la religion de leur choix. Le brassage, la cohésion, l’intégration religieuse, le vivre ensemble font partie de nos valeurs. Les chrétiens, les musulmans, les pratiquants des religions traditionnelles vivent en parfaite harmonie. Nul ne peut tolérer que des individus mal intentionnés profanent des édifices réservés au culte musulman.

L’UFC exhorte le Gouvernement à tout mettre en œuvre pour accélérer les enquêtes afin de traduire les auteurs de ces actes en justice.

Les autorités compétentes doivent prendre des mesures spéciales pour protéger encore plus les lieux de culte.

Conformément à l’appel de l’Union Musulmane, l’UFC invite les fidèles musulmans à ne pas céder à la provocation pour rentrer dans le jeu des auteurs de ces actes.

L’Union des Forces de Changement remercie les différentes communautés religieuses pour leur soutien à nos frères et sœurs musulmans suite à ces actes.

L’UFC invite tous les citoyens à s’abstenir des commentaires susceptibles de mettre l’huile sur le feu et à collaborer avec la sécurité pour démasquer les auteurs de ces actes.

Fait à Lomé, le 24 août 2018

Pour l’UFC, le Président National

Dr Gilchrist Sylvanus OLYMPIO