Infos Togo Togo-Coronavirus

Germain Meba, président de la CCIT avertit : « Si on n’y prend garde, cette pandémie va détruire totalement le pays tout entier »

Publié le lundi 30 mars 2020, par Gabinho

Premier responsable des opérateurs économiques du Togo, Germain Meba, président de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Togo, au cours de la rencontre tripartite entre le gouvernement, le patronat et les partenaires sociaux, a fait porter la voix des opérateurs économiques. Lisez !

« Nous remercions le gouvernement pour la gestion efficace de la problématique de cette pandémie qui nous a surpris depuis un certain temps. Nous n’allons pas nous appesantir sur les effets néfastes mais encourager le gouvernement à continuer à prendre les mesures idoines conduisant à protéger la population togolaise toute entière. Nous profitons de cette occasion pour dire aux organisations patronales, aux syndications, associations professionnelles et aux opérateurs économiques qu’il faille aider le gouvernement à pouvoir endiguer totalement cette pandémie qui si on n’y prend garde va détruire totalement le pays tout entier et de faire en sorte que nous puissions trouver un lendemain meilleur. C’est une sérieuse adéquation qui en appelle à l’appui de tout un chacun. Et au niveau du secteur privé, nous disons que nous devons faire preuve d’abnégation, de soutien manifeste en direction du gouvernement pour que nous puissions en actions concertées, aider à enrailler cette pandémie. Néanmoins, nous profitons pour faire un plaidoyer pour que dans le secteur privé, nous puissions continuer à soutenir le gouvernement car vous savez très bien que le secteur privé est le moteur de l’économie togolaise et qu’il faille déjà réfléchir à l’après Covid-19. Pour cela, nous attendons très sérieusement les mesures adéquates que le gouvernement prendra pour atténuer la situation actuelle des opérateurs économiques.
Nous remercions le président de la République, et lui demandons de continuer à soutenir le secteur privé et faire de telle sorte que nous puissions dans un bref avenir continuer à répondre parce que la situation est très difficile pour les opérateurs économiques, mais nous devons tout faire pour attendre le bout, et prier ces opérateurs économiques de ne pas prendre trop des décisions hâtives, mais t’attendre et accompagner le gouvernement pour voir qu’est-ce que nous pouvons ensemble trouver comme mesures adéquates tendant à atténuer la situation
 ».

T228

N.B : Photo Archives