Infos Togo Lutte contre la pauvreté et réalisation des ODD

Germain Meba porté à la tête du bureau national de la FOADDIP

Publié le mardi 30 janvier 2018, par

Le Palais des Congrès de Lomé grouillait de monde ce mardi. Et pour cause, la FOADDIP (Fédération des Organisations Associatives pour le Développement Durable qui intègre le peuple) tenait sa Convention.

Pour l’occasion cette Fédération composée des ONG et Associations qui luttent contre la pauvreté et qui accompagne l’ESMC (Entreprise Sociale de Marché Commun) a réuni des délégués venus de différentes régions du Togo.

Ainsi, cette Convention qui a duré toute la matinée et une partie de l’après midi, a permis de mettre en place un bureau national de cette fédération mais aussi des bureaux cantonaux, préfectoraux et régionaux.si le premier vient remplacer le bureau provisoire qui a dirigé les activités de la FOADDIP depuis sa création, il devra s’appuyer sur ces autres bureaux précités pour faire avancer l’œuvre de l’ESMC dans la droite ligne de la réalisation des 17 ODD (Objectif pour le Développement Durable).

Pour ce qui est du bureau national qui devra conduire toute cette machine de la FOADDIP, il est dirigé par le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo, Germain Essohouna Méba. Pour ses premiers mots après présentation de son bureau, on peut donc croire que c’est un croyant au système dont il est porté à la tête, pour relever le défi de la réalisation des ODD. En fait dans un petit jeu de question-réponse avec un des communicateurs, lors de cette convention, en la personne de Marc Aboflan, le nouveau président du FOADDIP, a indiqué avec conviction qu’avec la plateforme de l’ESMC, « le Togo peut atteindre les 17 ODD à l’horizon 2030 ».

C’est en tout cas une conviction également partagée par le représentant du ministre de la Planification, à cette convention, Christophe Akpoto. Celui-ci au terme de la présentation des différents bureaux a déclaré à l’adresse des membres, « vous devenez un des bras ou un des pieds du gouvernement pour aider les populations ». Il a également convié les uns et les autres à travailler « à l’épanouissement du voisin, à l’épanouissement de l’autre, au rayonnement de notre pays ».

Et à leur suite, le vice-président du bureau de la FOADDIP, M. Batawila qui a prononcé le discours de clôture de cette convention pour sa part s’est approprié le Yes We Can de Barack Obama, manifestant sa foi en un Togo qui pourra réaliser grâce à la plateforme de l’ESMC, les 17 ODD à l’horizon 2030. « Les ODD, oui nous le pouvons », ainsi s’écriait-il au terme de son message.

Pour information, outre la mise sur pied des bureaux, il a été aussi question au cours de cette convention de présenter aux délégués, la FOADDIP dans son ensemble, ses composantes et son mécanisme de fonctionnement, la plateforme de l’ESMC et les ODD.

A tout prendre, la FOADDIP aura dans ses activités pour objectif global de « contribuer à la réalisation des 17 ODD » et la mobilisation de ce jour, pour les têtes pensantes de cette Fédération, n’est que le témoignage de l’engagement de tous à s’approprier les ODD.
T228