Infos Togo Togo-Politique-Opposition

Gérard Akoumey claque la porte des Démocrates de Nicodème Habia

Publié le vendredi 15 mai 2020, par Gabinho

Cette démission était prévisible depuis déjà plusieurs semaines. C’est devenu chose faite désormais. Par un courrier en date du 11 Mai 2020 dont votre organe Telegramme228 s’est procurée copie, le Secrétaire général et Porte-parole du parti les Démocrates de Nicodème Yao Habia, a claqué les portes du parti, ancien membre de la C14 et qui est resté dans la dynamique de l’éveil des consciences au sein de l’opposition togolaise. Motif ‘une telle démission, selon l’auteur de la lettre, incommodités. « Si mon crime est d’avoir affirmé haut et fort que l’improvisation, l’amateurisme et la médiocrité ne me ressemblaient pas et d’avoir exigé une ligne politique claire à défendre de même qu’un plan et programme d’action avec les moyens conséquents pour le parti, et bien je l’assume », écrit-il avant de poursuivre, « je prends mes distances du parti la tête haute pour avoir sacrifié de mon temps et de mon énergie pour faire de lui ce qu’il est aujourd’hui ».
Pour rappel, Gérard Akoumey, était de tous les combats au sein de ce parti surtout quand il s’est agi de la dissidence menée par le 1er Vice—président à l’époque, Théophile Adjamgba, proclamant contre les textes du parti la destitution du président Nicodème Habia et de ces certains responsables…
Voici le courrier adressé au parti par le désormais ex-Secrétaire général :

AKOUMEY KOFFI ADODO GERALD Lomé, le 11 Mai 2020
Ex Secrétaire Général et Porte Parole
du parti politique LES DEMOCRATES
Tél : (00228) 98399502
LOME TOGO

OBJET : Lettre de Démission A
Monsieur HABIA Nicodème
Président National du parti LES DEMOCRATES
LOME TOGO

Monsieur le Président,
Je viens par la présente vous signifier ma démission du Bureau National et mon retrait du parti politique LES DEMOCRATES pour raisons d’incommodités.
Il faut noter que je ne suis pas un PARVENU en politique ; j’ai fait mes preuves en me donnant à plein temps au parti LES DEMOCRATES sans rémunération quatre bonnes années, par amour pour mon pays et surtout pour la vision qu’incarnait ce parti ; ceci devrait en principe susciter à mon endroit beaucoup d’égards, mais hélas
Il est clair que j’ai un parcours et n’ai besoin d’un quelconque titre dans le parti pour paraitre ; toutefois, en toute humilité et conscience je ne saurai avoir la prétention d’être indispensable et incontournable pour le bon fonctionnement du parti, raison pour laquelle je ne veux briser le rêve de ceux qui veulent de se substituer à ma personne ou prendre ma place.
Si mon crime est d’avoir affirmé haut et fort que l’improvisation, l’amateurisme et la médiocrité ne me ressemblaient pas et d’avoir exigé une ligne politique claire à défendre de même qu’un plan et programme d’action avec les moyens conséquents pour le parti, et bien je l’assume.
Je prends mes distances du parti la tête haute pour avoir sacrifié de mon temps et de mon énergie pour faire de lui ce qu’il est aujourd’hui.
Puisse en bon démocrate, mon retrait ne susciter aucune considération déplacée au risque de causer des désagréments à tous.
Bonne continuation.