Infos Togo Football / Championnat de D1

Gbohloe-Su-World Sport Management, un destin lié pour plus de professionnalisme dans la gestion !

Publié le mercredi 29 janvier 2020, par Gabinho

Par un partenariat gagnant-gagnant officialisé ce Mardi à Aného-Kpota au siège du club Gbohloe-Su des Lacs, par les dirigeants de ce club et aussi le premier responsable de World Sport Management, ce club de l’élite du football togolais, en vue d’un certain professionnalisme dans sa gestion confie son destin à son nouveau partenaire.

Au cours d’une cérémonie en trois temps, il a été présenté à la presse ce nouveau partenariat qui lie le club à World Sport Management de Hughes Rhode, mais aussi les perspectives du coach de Gbohloe-Su, Théophile Bola pour la manche retour du championnat mais aussi et surtout la présentation de certains nouveaux joueurs qui viennent ainsi pour étoffer l’effectif des Requins mâles de la préfecture des Lacs.

Un partenariat que l’on veut gagnant-gagnant
Evoquant ce partenariat, l’un par le biais du Secrétaire général de Gbohloe-Su, Virgil Lawson, et l’autre par le Directeur général de World Sport Management, Hughes Rhode, il en ressort que la structure spécialisée dans le mangement des clubs mais aussi des joueurs, aura à apporter son expertise au club du littoral afin que ce dernier devienne encore plus structuré et se renforce sur le plan administratif et autres. En tout cas, ayant bien compris une telle nécessité pour le club de l’élite de se séparer de toute approche « amateuriste », son SG est bien ravi de l’appui qui leur sera apporté. « Il s’agit donc d’ « un partenariat gagnant-gagnant. World Sport nous apportera et nous aussi il est important que nous leurs apportons des ressources », laissait-il entendre ce Mardi.

Rentrant dans les détails de cet accompagnement qui dans un premier temps est moins basé sur le lucratif, puisque World Sport Management aura dans un premier temps à investir dans la gestion du club et des joueurs et s’attendre dans le cheminement ou l’évolution du partenariat à un retour sur investissement suivant les entrées à faire lors des transferts de joueurs et autres, M. Rhode, fort de l’expérience déjà faite avec le club d’élite malien des Black Stars, espère en cette première expérience pour sa structure au Togo, « de s’impliquer dans la gestion d’un club ». Il projette pour Gbohloe-Su, un management professionnel, des transferts et la recherche de bons talents, la révision de la stratégie de communication, avec la constitution d’une cellule de communication, le lancement d’un site web du club, le management des joueurs qui doivent savoir que le club a besoin de résultats. Bref à tout prendre, Gbohloe-Su ne doit plus d’après lui se confiner dans un rôle de sauveur de maintien, mais doit aspirer devenir un grand club du Togo. Dans cette nouvelle approche de World Sport Management, il est également prévu la détection des talents pour constituer les catégories de jeunes.

Le 12/13 visé par Bola, et les renforts !
Arrivé sur le banc lors de la manche aller et à la 8ème journée, il n’aura fait qu’environ une demi-douzaine de matches, avec les Bleus d’Aného-Kpota. Théophile Bola pour la nouvelle manche qui démarre dans quelques jours met déjà la barre haute. Faisant connaitre ses prévisions pour cette phase retour du championnat togolais de D1, le coach des Requins mâles compte gagner 12 des 13 matches prévus. Et ceci parce que dans le viseur de M. Bola, il y a le carré d’As qui permettra d’aller titiller également des grands clubs sur le continent africain. Si d’aucuns peuvent croire que la barre est trop haute, l’homme se montre confiant. Une confiance qu’il tire de ce que plusieurs joueurs sont venus étoffer le groupe dont un Ivoirien, un Malien et un Guinéen. Aussi, informait-il aujourd’hui qu’ils sont parvenus à régulariser la situation de certains joueurs qui n’ont pas pu par le passé se faire établir une licence. Pour parvenir à traduire ses ambitions en réalité, il en appelle aux dirigeants du club à mettre à disposition les ressources nécessaires « pour que les joueurs soient dans de bonnes conditions ».

Ce sont là autant d’éléments sur lesquelles les Requins mâles compteront pour la phase retour de ce championnat de D1, saison 2019-2020 pour amorcer définitivement son envol vers le professionnalisme à la togolaise.
Source : Lequipesportive