Infos Togo 2ème édition de TOGBUI GA

Gapé s’unit pour le développement

Publié le dimanche 1er avril 2018, par

L’union sacrée des fils et filles de Gapé Kopdzi et Gapé-Centre dans la préfecture de Zio a une fois encore été célébré samedi pour la seconde fois à travers leur fête traditionnelle Togbui GA (aïeul fondateur de la localité). La célébration de cette année a rassemblée assez de monde car voyant déjà un des fruits de cette union : le canton de Gapé vient d’être érigé en préfecture. Il s’appelle désormais Zio 4.

21 coup de salves ont tonné tôt samedi matin dans le canton de Gapé avant que le tam-tam parlant (Atupani) ne se prononce pour accueillir avec tout l’honneur possible les deux chefs traditionnels Paul Koffi FETSE VI (Gapé-Centre) et Kokou Adzaklo EHLAN IV (Gapé-Kpodzi).

Quelques-uns des faits marquants de la célébration de la 2ème édition hier samedi de la fête traditionnelle TOGBUI GA. Une petite historique a été faite sur comme avec l’aide Maman WLUI, ce dernier a fondé le village. Le récit renseigne que c’est un village qui a été à l’abri des affres des deux guerres mondiales au Togo juste parce qu’il a été miraculeusement protégé par une forteresse.

« La connaissance de l’histoire et de la culture votre localité est une nécessité, un baromètre d’équilibre social et de maturité », a souligné le directeur régional Maritime des Arts et de la Culture.

A Gapé comme ailleurs, ces genres de fêtes traditionnelles ne doivent pas seulement être des occasions festives. Les natifs et natives doivent comprendre qu’il faut aussi se mobiliser, réfléchir pour initier des initiatives de développement de leurs localités.

« Ce besoin est d’autant plus impératif que notre pas est engagé dans un processus de décentralisation par lequel les plus hautes autorités veulent impulser un développement structurel à la base », a fait comprendre le préfet de Zio.

T228