Infos Togo Gouvernement togolais

Faure nomme un nouveau ministre pour relever les défis en eau potable dans Lomé et dans les zones rurales

Publié le mardi 27 février 2018, par

Alors que d’aucuns peuvent se dire qu’il est ébranlé par les remous politiques de ces sept derniers mois dans le pays, Faure Gnassingbé vient montrer une nouvelle fois qu’il ne l’est pas. Et ceci, en nommant ce mardi, un nouveau ministre de l’Eau, de l’assainissement et de l’hydraulique villageoise. Il s’agit d’Antoine Lékpa Gbégbéni, jusque là Directeur général de la TdE (Togolaise des Eaux).

Ainsi donc, ce département autrefois rattaché au ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la pêche, est désormais pourvu d’un ministre. M. Gbégbéni aura donc la lourde charge de réorganiser ce secteur des eaux, pour aider au mieux le gouvernement togolais à relever le défi en matière de desserte en eau potable aussi bien dans les grandes villes du Togo que dans les zones rurales.

Rien que pour Lomé la capitale, les besoins en eau potable sont, selon les estimations, de l’ordre de 77.000 m3 par jour, hors jusqu’à ce jour, seulement un peu plus de 44.000 m3 de ces besoins sont couverts.

Le nouveau ministre aura donc à travailler pour porter la production à60.000 m3 par jour pour la capitale. A cet effet, le projet Sogakopé-Lomé entre le Togo et le Ghana sera d’un grand apport. De même, on attend de ce nouveau ministre, des efforts inlassables afin que rapprocher un peu plus les points d’eau avec des populations rurales à travers l’installation des pompes à motricité humaine ou encore la réhabilitation des forages déjà existants.
T228