Infos Togo Contrairement à la Coalition des 14

Faure Gnassingbé doit démissionner avant toute transition, d’après Tikpi ATchadam

Publié le mercredi 28 mars 2018, par

Décidément, il y a quelque chose qui ne cloche pas dans les positions au niveau de la Coalition des 14. Alors qu’en Conférence de presse en début de semaine, la Coalition dit avoir proposé une transition avec Faure Gnassingbé au pouvoir jusqu’en 2020, et qui ne se présente pas à la présidentielle qui s’en suivra, c’est un Tikpi Atchadam, quelque peu en déphase avec cette option qui s’est prononcé hier mardi chez nos confrères de Radio Kanal K.

Si le président du PNP appelle toujours le peuple et les acteurs politiques de l’opposition à rester attachés aux fondamentaux de la lutte enclenchée en Août 2017, il est plus d’avis que le Chef de l’Etat togolais démissionne d’abord et que s’en suive la transition dont il est question. Il s’agit à entendre Tikpi Salifou Atchadam d’ « une transition sans Faure ». Il refuse qu’on lui parle du maintien du président actuel jusqu’en 2020 et même d’une candidature de Faure Gnassingbé à la présidentielle de 2020.

C’est en tout cas, une position que d’aucuns peuvent rattacher à l’assertion selon laquelle, le mordu par un serpent craint un ver de terre, surtout lorsqu’on se rend compte que le président du PNP, en donne pour preuve à sa position, les évènements de la transition de l’après Conférence nationale souveraine avec comme Premier ministre Me Kokou Koffigoh, avec à la présidence Gnassingbé Eyadéma. En fin de compte, ce dernier est parvenu à se repositionner contre le peuple togolais.

Et donc, pour M. Atchadam, aller à un gouvernement de transition avec Faure au pouvoir reviendrait à réduire la lutte menée par les Togolais durant ces 7 derniers mois à la prise de « portefeuilles ministériels ».
T228