Infos Togo A 7 mois de la Présidentielle de 2020

Fabre veut dialoguer d’abord !

Publié le jeudi 26 septembre 2019, par Gabinho

Pour la présidentielle de 2020, Fabre Jean-Pierre dont la candidature ne fait plus l’ombre d’un doute et ceci, faisant fi de tous les appels à une candidature unique de l’opposition, veut dialoguer d’abord. C’est ce qu’il a en tout cas fait savoir à nos confrères d’Africa24.

Ancien chef de file de l’opposition togolaise, ancien candidat malheureux aux présidentielles de 2010 et 2015, aujourd’hui élu Maire d’Amoutiévé à la suite des locales de Juin dernier, il a confié au micro de ces derniers, « nous voulons ouvrir des discussions pour améliorer le cadre électoral en ce qui concerne la CENI, le fichier électoral, l’authentification des bulletins de vote, pour avoir des élections acceptables par tous ».

Pour l’homme qui est d’avis que les élections au Togo « c’est toujours la fraude généralisée, la fraude institutionnalisée », la question de la composition paritaire de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) est bien un sujet de préoccupation capitale.

Pour ce qui est du dialogue, il est à noter qu’au PRR (Parti du Renouveau et de la Rédemption), il n’est point question d’aller à quelque dialogue avec le régime en place. « Combien de dialogues ils ont déjà fait au Togo ? Jean-Pierre Fabre n’a pas d’autres idées ? Il veut encore aller au dialogue, après c’est des échecs, des divisions. Il veut encore un autre dialogue pour aboutir à quoi ? Est-ce qu’il est d’accord avec lui-même ? Est-ce que dans son propre parti, ils ne sont pas en train de se déchirer ? », ce sont là autant d’interrogation de Nicolas Lawson et de ses partisans qui doivent faire réfléchir par deux fois toute l’opposition togolaise au cas où le parti au pouvoir UNIR accédait à cette doléance d’un nouveau dialogue.

T228