Infos Togo Message de voeux de nouvel an et lutte politique au Togo

Fabre incrimine l’"inconséquence d’acteurs obscurs"

Publié le vendredi 1er janvier 2021, par Gabinho

Message de vœux du Président Jean-Pierre FABRE Président National de l’ANC Maire de la Commune du Golfe 4 Amoutivé

– 31 DÉCEMBRE 2020

Message de vœux du Président Jean-Pierre FABRE

Président National de l’ANC

Maire de la Commune du Golfe 4 Amoutivé

Togolaises, Togolais,

Mes très Chers Compatriotes,

A la veille de la nouvelle année 2021, nous voudrions, dans une communion de prières avec chacun de vous, rendre grâce à Dieu Tout–Puissant qui nous a conduits tout au long de l’année 2020 qui s’éteint, nous l’espérons, avec son lot de contraintes, de difficultés et d’épreuves de toutes sortes.

A cette occasion, nous adressons à chacun de vous et à vos familles respectives, nos vœux ardents de santé, de succès et de prospérité. Nous souhaitons vivement que malgré les adversités liées à l’environnement sociopolitique et malgré les menaces et les restrictions dues à la situation sanitaire créée par la covid-19, chaque famille puisse vivre un moment de réconfort et de joie durant la saison des fêtes.

Nous avons une pensée émue pour tous les camarades tombés durant notre lutte, en particulier ceux qui nous ont quittés au cours l’année finissant. Des plus récents aux plus lointains, nous pensons notamment à Madame Marthe Béléyi, au Maire de la Commune des Lacs 3 Agbodrafo, Claude Mikem, à Mme Béatrice Médrid Soussou, à Mme Raymonde Wolassi Daniké, à l’ancien député Soffoh Fofana, à Victor Kola Nouwodou, Vice-Président de la Fédération du 2ème arrondissement C de Lomé.

Nous pensons également aux victimes des balles assassines et des passages à tabac du pouvoir RPT/UNIR, notamment le jeune Mohamed Moufidou, M. Dodji Koutouati, ainsi qu’à toutes les personnes abattues de sang-froid au cours des opérations policières de répression des ventes illicites de carburant.

Nous saluons leur mémoire et nous réitérons notre compassion et notre solidarité à toutes les familles affligées. Nous demandons aux autorités togolaises de faire cesser les actes de violences exercés sur les citoyens par les éléments des forces de l’ordre et qui se traduisent par des pertes en vies humaines. Nous demandons également que les auteurs soient recherchés, arrêtés et remis à la justice pour être jugés et punis conformément à la loi.

Nous avons toujours une pensée compatissante pour les femmes et les commerçants ruinés dans les incendies des marchés et dans les braquages à répétition. Nous pensons aux jeunes en détresse, sans emploi et sans perspective, exposés à toutes les tentations et à tous les dangers de l’aventure. A tous, nous renouvelons notre pleine solidarité et notre plein soutien.

C’est le lieu de dénoncer et de condamner sans réserve l’instrumentalisation d’un état d’urgence sanitaire interminable pour perpétuer la violence et la terreur dans le pays, avec la multiplication des arrestations arbitraires, les assassinats, le piétinement des libertés publiques, l’interdiction des manifestations publiques pacifiques et les entraves au libre exercice des activités des partis politiques.

Mes Chers Compatriotes,

La lutte engagée depuis des décennies par le peuple togolais pour sa libération des griffes de la dictature du RPT/UNIR a connu, comme vous le savez, un de ces enlisements pervers lié à l’inconséquence d’acteurs obscurs, se réclamant de l’opposition politique, mais qui se sont révélés de véritables fossoyeurs. Par le mensonge, le bluff, le dénigrement et la diffamation, ils ont ruiné des années d’effort et de sacrifice consentis par les Togolaises et les Togolais, pour réaliser l’alternance et le changement dans notre pays.

Aujourd’hui, l’ensemble de l’opinion nationale est édifiée par rapport aux manœuvres sordides délibérément orchestrées pour berner, tromper et abuser. Une véritable escroquerie politique et spirituelle.

Il est réconfortant de constater que la très grande majorité des combattants de la liberté et de la démocratie se rend disponible pour poursuivre avec rigueur et sérieux, la lutte exaltante que nous avons toujours menée aux côtés du peuple togolais pour la libération de notre cher pays le Togo.

Il nous appartient de maintenir le cap des choix lucides et pertinents largement soutenus par l’ensemble des forces vives en lutte. Ces choix, nous les assumons sans état d’âme, avec responsabilité et dignité, en invitant chaque Togolaise et chaque Togolais à ne pas céder au découragement.

C’est le sens du mot d’ordre de remobilisation populaire lancé à l’issue du conseil national de l’ANC, le 10 octobre de cette année. Notre parti est en effet à pied d’œuvre pour la reprise de ses activités sur toute l’étendue du territoire et pour être présent aux échéances électorales à venir.

Pour l’heure, nous sommes résolus à apporter aux discussions politiques ouvertes par le gouvernement, des contributions à la hauteur des attentes des populations togolaises, qu’il s’agisse de l’amélioration du cadre électoral, qu’il s’agisse des mesures d’apaisement, qu’il s’agisse des autres mesures liées à l’environnement économique, social et politique du pays.

Togolaises, Togolais,

Mes Chers Compatriotes,

Nous ne saurions terminer ce message sans appeler, une fois encore l’attention et la vigilance de chacun de nous sur la réalité funeste et implacable de la pandémie de la Covid-19 qui frappe sans aucune distinction. Même si l’espoir est permis avec l’annonce des vaccins découverts pour juguler le mal, ne baissons pas la garde. Continuons à nous protéger et à protéger nos familles par une rigoureuse observation des mesures et des gestes barrières préconisés par les autorités sanitaires nationales et internationales.

Vive le Togo libre et démocratique !

Bonne et heureuse année 2021 à tous,

Et que Dieu Tout-Puissant vous bénisse !

ABLODE !… ABLODE !… ABLODE GBADJA !

Fait à Lomé, le 30 décembre 2020

Le Président National de l’ANC