Infos Togo CENI

Et de 8 pour la C14 : Francis Pédro Amuzu nommé au titre de l’opposition parlementaire

Publié le jeudi 8 novembre 2018, par Gabinho

Hier encore, le Conseiller du président national de l’UFC, Isaac Tiakpé, affirmait tout haut que l’UFC ne quittera jamais la CENI. Et bien c’est le mouvement contraire qui est observé ce Jeudi après-midi où les choses semblent être allées plus vite que prévu avec le retrait du parti de Gilchrist Olympio de la CENI et la nomination par l’Assemblée nationale de Francis Pedro Amuzu comme 8ème représentant de la Coalition des 14 au sein de la CENI, qui selon les retombées du consensus trouvé dans les discussions dialogue intertogolais, doit être paritaire avec 8 représentants côté pouvoir et 8 côté opposition. Si d’aucuns veulent voir dans ce rétropédalage, une victoire de la C14, certains togolais vont jusqu’à penser que ce fut « une perte de temps et inutilement » et que pour « l’UFC, c’est fini ».

En tout cas, commentant cette nomination, le président de l’Assemblée, Dama Dramani, a indiqué que cette décision de la nomination de la dernière personne de la liste à lui adresser par la présidente du groupe parlementaire de l’Alliance National du Changement (ANC), vise à apaiser le climat de tension qui prévaut actuellement. Il faut noter que c’est ensemble que les députés de la majorité présidentielle et ceux de l’opposition ont procédé à la nomination de Francis Pédro Amuzun au titre du cinquième représentant de l’opposition parlementaire à la CENI.

On retient également que 7 des 8 membres que l’opposition devrait coopter suivant les conclusions de la 2e réunion du comité de suivi de la feuille de route de la CEDEAO pour siéger à la CENI avaient été nommés depuis le 9 octobre dernier. Et le huitième membre n’avait pas pu l’être ce jour-là parce que l’UFC maintenait contre tous son représentant au sein de l’institution.

C’est donc la fin d’un feuilleton, maintenant place à la bataille du fichier électoral et des législatives.
T228