Infos Togo Politique / Crise togolaise

"Espérance pour le Togo" dévoile ses « armes » de résistance contre les élections sans réformes

Publié le lundi 10 décembre 2018, par

"Prière, l’expression culturelle et échange citoyen", ce sont là les armes de résistance que compte utiliser le Mouvement « Espérance pour le Togo », pour faire face à machine électorale mise en branle depuis un moment au Togo et qui, si rien n’est fait risque d’arriver à la gare le 20 Décembre prochain, avec des élections législatives dont la campagne électorale est en cours dans le pays depuis le 04 Décembre dernier.

En conférence de presse ce Lundi 10 Décembre à Lomé, ce mouvement (composée d’hommes et de femmes issus des confessions religieuses chrétienne, musulmane, traditionnelle et des organisations de la société civile) dont le révérend père Pierre Marie-Chanel Affognon, est l’un des principaux responsables, qui a fait sienne le slogan « Pas d’élections au Togo sans les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales », demande aux Togolais de tous les bords et « qui cherchent véritablement la paix, d’entrer en résistance contre ce régime parce qu’il veut organiser des élections sans les réformes ».

Père Affognon et ses pairs comptent donc mettre en branle trois types d’actions, de résistance à savoir, « La prière », qui devrait avoir lieu le 13 Décembre 2018, à la paroisse Saint Martyr de l’Ouganda à Tokoin. Le lendemain de ce 13 soit le 14, une autre prière aura lieu mais cette fois-ci à la mosquée de Cacavéli. Enfin pour cette première action de résistance, elle prendra fin avec un culte protestant au collège protestant de Lomé le Dimanche 16 Décembre.

La seconde action, devrait consister à en croire les organisateurs, à « l’expression culturelle ». Il sera dès lors organisé un concert gratuit qui sera animé par des chorales et des artistes engagés à la date du Vendredi 14 Décembre à l’Agora Senghor de la paroisse universitaire de Lomé. Enfin, Esp »rance pour le Togo veut user également dans ses actions d’ « échange citoyen ». Un dernier type d’action qui s’exprimera par un grand rassemblement citoyen pour la résistance à la date du Dimanche 16 Décembre au bas-fond du collège Saint Joseph de Lomé.

Si l’on peut se poser des questions sur la portée d’une telle initiative et de ses conséquences sur le processus électoral actuellement en cours et contre qui certaines voix se sont élevées à l’interne comme à l’externe du pays, une conviction pour les responsables de ce mouvement, c’est que « ce qui est en jeu actuellement, ce n’est pas une situation d’un parti politique mais un problème de toute la nation. Toutes les initiatives qui visent la résistance au régime dictatorial pour la liberté du peuple togolais, seront soutenues par les forces vives espérance ».

Sur ce, le mouvement de Père Affognon a lancé au cours de cette sortie, un seul appel aux Togolais : « Il est temps pour toi de dire que le Togo est notre patrimoine commun et qu’à ce titre, l’avenir de ce pays nous concerne tous. La vie de tout un peuple ne peut plus dépendre d’un parti politique ou d’une minorité. Ton ‘non’ aux élections législatives est nécessaire pour notre pays. Mais il sera aussi signe de renaissance pour tout un continent en quête de liberté et d’institutions libres et crédibles ».

On attend de voir si cet appel fera échos au sein des populations togolaises.
T228