Infos Togo Journées portes ouvertes

ESMC, quatre activités de Production Commune pour bouter la pauvreté hors du Togo

Publié le mercredi 17 janvier 2018, par

Qu’est-ce que c’est que l’ESMC ? Cette question jusqu’à ce jour posée au commun des Togolais, il vous répondra tout simplement sans trop rentrer dans les détails que c’est ReDéMaRe sous sa nouvelle version. Pour apporter donc plus d’éléments aux souscripteurs et aux potentiels souscripteurs et donc au public dans son ensemble, l’ESMC (Entreprise Sociale de Marché Commun) est en journées portes ouvertes ces 17, 18, 19 Janvier 2018 à son siège social au quartier Wuiti Atsati à Lomé. Il est question pour cette structure dont le promoteur n’est autre que Sama Essohamlon, par cette activité dont le thème principal est, « Technologie ESMC/MCNP, Quatre activités de la Production Commune pour la réalisation effective des 17 ODD », de présenter à travers des exposés, des projections de documentaires des discussions interactives dans les stands ESMC et partenaires dressés pour l’occasion, l’ESMC dans son entièreté, les technologies mises en branle, les activités et opportunités aux apporteurs de projets, et faire un focus sur les partenaires (leurs apports sur les Tics et la Production Commune)…

Pour ce premier jour aujourd’hui, ils étaient déjà des centaines à prendre d’assaut le hall de l’ESMC, où il a été question de plusieurs séances de présentation suivies toutes de questions-réponses, histoire de satisfaire la curiosité de l’assistance au sein de laquelle se trouvait la presse. Aussi, outre la présentation publique de l’ESMC, des explications ont été apportées au public dans les différents stands et certains n’ont pas hésité à enclencher le processus de leur souscription.

Il ressort des échanges que l’ESMC avant tout se veut « une entreprise de droit commercial, fait ses formalités administratives détenant son registre de commerce, a pour objets entre autres, le conseil en organisation des affaires commerciales, la recherche de logiciel, le commerce sur Internet ». Aussi, se veut-elle « porteuse d’un modèle économique nouveau ».

Pionnier chargé des opérations de l’ESMC, Foudou Boukpessi, a reconnu les avantages de ce projet d’entreprise social dont les activités coordonnées par un progiciel a permis au promoteur d’obtenir de l’OAPI (Organisation africaine pour la Propriété Intellectuelle), 125 certificats de reconnaissance comme étant « porteur d’une innovation technologique en matière de réalisation des ODD », d’où son surnom d’ « un outil de développement durable ».
Grâce à ce progiciel, cette entreprise qui a à cœur d’aider à la réalisation des 17 ODD au Togo, développe quatre AGR (Activités Génératrices de Revenus). D’après M. Boukpessi, il s’agit en premier de la « Souscription au compte marchand et au bon de consommation pour soi et pour tiers ». Il est donc question, outre la souscription individuelle, dans le cadre de la solidarité marchande que les personnes nanties souscrivent pour les démunis aux bons de consommation et gagnent en contrepartie des retombées au travers des bons d’achat de 700.000 F cfa échelonnés sur 22 mois pour avoir souscrit en faveur de 10 personnes démunies avec seulement 27.000 F cfa. Par cette première AGR, l’ESMC entend n’exclure personne dans la lutte contre la pauvreté.

Deuxième activité citée par le chargé des opérations, c’est l’Acheteur-revendeur en ligne compte HOPI (Hors de Prélèvement Irrévocable). Pour cette activité, il s’agit pour tout souscripteur qui veut disposer de la liquidité, d’injecter un capital qui achète au niveau de la plateforme d’achat commune et qui revend en son nom au niveau de la centrale commune de vente, sans qu’il soit obligé de gérer par lui-même ces opération d’achats et ventes.

Et qu’en est-il de la troisième activité qui est l’Achat et vente réciproque ? Mettant en commun, toujours sur la plateforme de l’ESMC, producteurs, acheteurs et vendeurs, il permet à tous et à chacun, et vice-versa de mettre ses produits à disposition de la plateforme qui se veut dès lors une solution à la mévente. Ceci, dans une stratégie où la clientèle est disponible sur le réseau. Autant, on est vendeur sur la plateforme, on est aussi acheteur.

Enfin, évoquant l’activité « Prestataire de la production commune », Foudou Boukpessi a indiqué qu’il offre la possibilité à des nantis de formation, diplômes et retraités présents sur la plateforme ESMC, et qui veulent aller à l’outil informatique, de proposer leurs compétences.

Si ces avantages tels que présentés ne sont plus à démontrer, il est à noter que les conditions dans lesquelles l’ancien ReDéMaRe a été fermé continue de nourrir des timidités et scepticismes de la part des potentiels souscripteurs. Et comme garantie quant à l’efficacité de cette nouvelle plateforme de marché commun que propose l’ESMC, le Pionnier chargé des opérations a fait comprendre que le ce que vient faire le souscripteur n’est rien d’autre que « ce qu’il fait au quotidien. C’est les mêmes dépenses qu’il vient faire sur la plateforme en bénéficiant des avantages. On s’est mis en commun pour acheter et vendre, on a mutualisé les ressources pour consommer en économie d’échelle et juste bénéficier des avantages des achats et ventes en gros ».
T228