Infos Togo Réformes politiques au Togo

Entre les 4/5 et le référendum, Dramani a fait son choix

Publié le mercredi 3 octobre 2018, par

Ce choix n’est autre que celui de la dignité et de l’honneur. L’ouverture de la seconde session ordinaire, hier mardi, le président de l’Assemblée nationale togolaise, Dama Dramani, après avoir fait comprendre aux élus du peuple qu’il s’agit d’une session à caractère particulier et exceptionnel, a émis son souhait pour les réformes politiques qui sont au programme de cette session.

« Les députés sont appelés soit à faire le choix de la dignité et de l’honneur en adoptant cette fois-ci les réformes envisagées à la majorité des 4/5 ou bien, ce que je ne souhaite pas, ils choisiront d’emprunter la voie qui ne grandira pas l’image de l’institution en votant une seconde fois à la majorité des 2/3 et renverront le texte au référendum », déclarait-il, alors même qu’il plantait le décor de ce que sera le menu de cette session qui s’ouvre.

Les députés togolais sont obligés dans le contexte actuel de se prononcer une nouvelle fois sur le projet de réformes constitutionnelles relatif à la limitation du nombre de mandats présidentiels et la modification du mode de scrutin, après plusieurs échecs essuyés par le passé. Dernière de ces tentatives, c’est celle d’il y a une année quand, en pleine crise, le gouvernement avait introduit à l’hémicycle un texte jugé incomplet par l’opposition. Le processus a finalement échoué sur un vote qui n’a pu obtenir la majorité requise pour le passage de la loi.
T228