Infos Togo Politique togolaise

Endémie au sein des FDR : face au clivage, Apévon appelle à la retenue !

Publié le dimanche 12 avril 2020, par Gabinho

C’est une note d’information du parti qui le signale. Selon le document, ""il est à ce jour malheureux de constater que ce clivage qui n’était que conjoncturel, est devenu une endémie dans notre parti au point de voir certains exprimer leur satisfaction ou se réjouir même lorsque les dirigeants du parti sont trainés injustement et méchamment dans la boue, feignant ainsi d’ignorer que ceux qui propagent ces vilenies ont pour dessein avéré de s’imposer comme seule force politique en livrant à la vindicte populaire toutes les autres formations politiques qui ne sont pas dans leur dynamique"".

Une prise de position contre les responsables qui amène à se demander ""si les militants du parti qui sont en phase avec nos détracteurs sont toujours du parti"". Toutefois indique le document signé par Me Paul Dodji Apévon, ""les divergences internes que le parti a connues à l’occasion de l’élection présidentielle doivent être surmontées pour notre unité"", et permettre ainsi une ""reprise dans la sérénité des activités du parti"".

Le président national des FDR en appelle les uns et les autres à la retenue.

Voici le document...

NOTE D’INFORMATION

A l’attention des Militantes et Militants des Forces Démocratiques pour la République (F.D.R)

En ce moment de grande angoisse, où la pandémie du Coronavirus nous impose un autre mode de vie qui nous empêche de nous rencontrer, encore moins de nous rassembler,

En ce moment où le foudroyant virus, qui fait des ravages et des hécatombes ailleurs, nous oblige à nous interroger sur notre propre survie à cause de nos comportements, des insuffisances de nos infrastructures sanitaires et de l’évolution de la situation ici chez nous,

En ce moment de désespoir où nos activités économiques déjà précaires sont au ralenti, poussant beaucoup d’entre nous à résoudre le dilemme de rester volontairement confinés chez eux pour se protéger contre le virus ou sortir de chez eux pour chercher leur pitance au risque de rencontrer la grande maladie,

En ce moment d’incertitude généralisée, je voudrais nous encourager, nous convier à la vigilance, au respect scrupuleux des mesures barrières, nos seules armes aujourd’hui contre la pandémie. Refuser de les observer, c’est s’exposer soi-même, c’est exposer sa famille et ses proches, c’est exposer tous les autres fils et filles de notre chère patrie.

Si chacun de nous prend conscience du danger que nous courrons tous et le partage autour de lui, cette douloureuse et traumatisante période sera bientôt un mauvais souvenir et nous reprendrons alors pleinement dans la joie et le soulagement nos activités professionnelles, politiques, sociales et autres.

Afin de permettre une reprise dans la sérénité des activités du parti, je voudrais, en cette période difficile pour nous tous, inviter chacun à la retenue.

Les divergences internes que le parti a connues à l’occasion de l’élection présidentielle doivent être surmontées pour notre unité.

C’est pourquoi, il est à ce jour malheureux de constater que ce clivage qui n’était que conjoncturel, est devenu une endémie dans notre parti au point de voir certains exprimer leur satisfaction ou se réjouir même lorsque les dirigeants du parti sont trainés injustement et méchamment dans la boue, feignant ainsi d’ignorer que ceux qui propagent ces vilenies ont pour dessein avéré de s’imposer comme seule force politique en livrant à la vindicte populaire toutes les autres formations politiques qui ne sont pas dans leur dynamique.

On se demande alors si les militants du parti qui sont en phase avec nos détracteurs sont toujours du parti.

Et c’est dans cet imbroglio que la plateforme FDR NEWS qui est créée pour être pour nous un haut lieu d’échanges d’idées constructives pour le parti et la nation est devenue un exutoire pour certains d’exprimer à longueur de journée leurs ressentiments et les positions personnelles auxquelles ils s’accrochent mordicus, ce qui indispose sérieusement d’autres.

Une plateforme politique est créée pour la réflexion sérieuse et profonde et non pour des commérages.

A la reprise de nos activités, nous trouverons le temps de parler entre nous de toutes ces préoccupations.

Militantes et militants, soyez rassurés d’une chose, les FDR ne disparaîtront pas, ils survivront à la haine, aux calomnies et aux viles attaques, car à y regarder de près, on cherche en vain l’ange en comparaison de qui les autres leaders, sans exception, sont qualifiés aujourd’hui de démons.

Je souhaite à vous tous Joyeuses Pâques.

Que la résurrection du Christ le Rédempteur nous accorde la Miséricorde divine, nous éloigne des affres du COVID-19, nous fasse renaître à la vie et nous fortifie pour recréer l’espoir.

Que les Bénédictions soient.

Lomé, le 12 Avril 202O

Le Président National

Me Paul Dodji APEVON