Infos Togo

Encore 8 mois de plus en prison pour Le Prophète Esaïe, décision de la cour d’Appel

Publié le jeudi 14 janvier 2021, par Gabinho

Saisie par le Procureur de la République, Essolizam Poyodi, à la suite de la décision du Tribunal de première instance de Lomé, d’une libération du Prophète Esaïe Dekpo, la Cour d’appel de Lomé a statué ce Jeudi sur le sort du religieux. Et comme on pouvait s’y attendre, la Cour vient corser le jugement antérieurement rendu par le Tribunal de première instance de Lomé.

Arrêté au mois d’Octobre dernier pour avoir dit que Gabriel Messan Agbéyomé Kodjomontera au pouvoir, avant la fin del’année 2020, l’homme de Dieu est condamné par la Cour d’appel de Lomé à 24 mois d’emprisonnement dont 12 assortis de sursis. Conséquence directe d’une telle décision, il devra rester encore en prison pour 8 mois.

Ce qui est contraire au jugement du Tribunal de première instance qui condamnait le phophète Esaïe à 36 mois de prison dont 32 avec sursi.

Pour rppel, ce sont ces mots qui int valu au prophète Esaïe toute cette procédure l’ayant fait pas du SCRIC à la prison en passant par le tribunal : « C’est mon fils Gabriel que j’ai choisi pour conduire le peuple togolais vers la terre promise. Tous ceux qui savent qu’il est le vrai gagnant et qui jouent leur carte pour le maintien du régime, seront foudroyés par la colère de Dieu ». Il lui est donc reproché la diffusion de fausses informations, menace de mort et apologie de crimes et délits.
T228