Afrique

En Afrique, une pandémie de Covid-19 maîtrisée ?

Publié le mardi 15 décembre 2020, par Gabinho

Un Éthiopien masqué passe devant une fresque enjoignant à porter le masque contre le Covid-19.© Amanuel Sileshi, AFP Un Éthiopien masqué passe devant une fresque enjoignant à porter le masque contre le Covid-19.

Depuis l’apparition officielle du Covid-19 sur le continent le 14 février 2020, l’Afrique semble mieux résister à la pandémie que le reste de la planète. En témoigne des chiffres de contaminations et de décès largement contenus même si la situation varie fortement selon les pays.

En mars 2020, le chef de l’ONU Antonio Guterres prévoyait une catastrophe en Afrique et des "millions de morts" du Covid-19. Huit mois plus tard, l’Afrique semble pourtant être l’un des continents qui s’en est le mieux sorti face à la pandémie, aussi bien en termes de nombre de cas qu’en nombre de décès.

Dix mois après le premier cas officiellement déclaré en Égypte le 14 février, le continent africain ne totalise que 3,4 % des contaminations au coronavirus, alors qu’il représente 17 % de la population mondiale.

À l’Organisation mondiale de la santé (OMS), on veut toutefois rester vigilant : "Le virus continue de circuler et la plupart des gens restent sensibles", a déclaré depuis Genève, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’organisation, le 10 décembre dernier. Selon lui, le continent africain est "à une période charnière".

"Ces dernières semaines, nous avons constaté une augmentation inquiétante du nombre de cas et de décès", a alerté le chef de l’agence sanitaire mondiale.
France24