Afrique

El Hadj Diouf arrêté puis libéré pour une affaire de cœur et de jalousie

Publié le lundi 12 février 2018, par Gabinho

Il n’y pas que le commun des humains qui ont des affaires de cœur et de jalousie, mais des stars ou anciennes stars de football en souffrent aussi. C’est bien le cas de l’ancienne star du football sénégalais, El Hadj Ousseynou Diouf.

Une banale histoire de cœur et de jalousie… qui a dégénéré en injures publiques et menaces de mort. El Hadj Ousseynou Diouf a été arrêté puis libéré après son audition à la Section de Recherche de Colobane. C’est ce que nous renseigne nos confrères de Rewmi.com.

D’après cette source « arrêté dans la matinée du jeudi ‘dernier, ndlr) par les pandores de la SR, l’ancien international sénégalais a été libéré le même jour. En effet, El Hadji Ousseynou Diouf a été mis aux arrêts suite à une plainte pour menaces de mort à l’endroit de Souleymane Tall, frère d’Aminata Tall, Présidente du Conseil économique social et environnemental (Cese).

Le double Ballon d’Or africain reprocherait au frangin de la présidente du CESE d’avoir prêté une voiture à son épouse Valérie, à son insu. Selon Souleymane Tall, Diouf l’aurait harcelé par des appels au téléphone, menacé de mort dans un restaurant parce qu’il a prêté une voiture à son épouse sans l’avertir. Aussi, il l’aurait abreuvé d’injures dans un restaurant. ‘’La femme d’El Hadji Diouf, Valéry, une amie de longue date, m’avait demandé de lui prêter une voiture à la suite de la perte d’une de ses tantes. Je n’ai pas hésité et je lui ai prêté une voiture 8X8 avec chauffeur. El Hadji Diouf lui-même en a profité pour faire ses courses personnelles, car sa voiture était en panne et attendait réparation. Se rendant compte que j’étais le propriétaire de la voiture, il a commencé à m’appeler pour me harceler parce que j’ai prêté une voiture à sa femme sans l’aviser”, relate le frère de la Présidente du Cese. “Il a continué à m’appeler et m’a même demandé de le retrouver quelque part pour qu’il me règle mon compte. Nous nous sommes rencontrés dans un restaurant et il a fait son show. Sur place, il m’a insulté de mère et m’a menacé de kidnapping et de détruire ma vie en précisant qu’il connait mon domicile”, ressasse-t-il. Ce que les employés du restaurant auraient confirmé aux enquêteurs qui se sont rendus sur les lieux. C’est ainsi, dit-il, qu’il a porté plainte contre lui car prenant au sérieux ces menaces de l’ancien international de football ».

Tout porte à croire que l’homme ne regrette rien de ce qui s’est passé. Ceci, puisque, à sa libération, il a réagi sur un forum de discussions, expliquant que le buzz fait sa force et que personne ne peut le distraire.

T228