Infos Togo

Edoh réclame à nouveau la libération d’En Aucun Cas et compagnie

Publié le dimanche 2 décembre 2018, par Gabinho

Il n’est pas à sa première revendication sur cette question de la libération des détenus politiques mais le Mouvement Martin Luther King du pasteur Edoh Komi ne désarme pas. Dans un nouveau communiqué ce jour et alors même que s’annonce le début de la campagne en vue des législatives du 20 Décembre prochain, pour le 04 soit mardi, Pasteur Komi et ses compères plaident ""pour l’effectivité des mesures d’apaisement par la libération du reste des militants de l’opposition et ceux d’associations de la société civile notamment Nubueke, En Aucun Cas et REJADD"".

""Ces mesures d’apaisement étant aussi l’une des préoccupations des chefs d’État de la CEDEAO le 31 Juillet dernier dans leur feuille de route"", tout comme c’est le cas de la date du 20 Décembre 2018 pour les législatives, le mouvement dit exhorter "" le gouvernement dans un sursaut patriotique à ne ménager aucun effort pour ces fins, susceptibles de désamorcer une partie des crispations et des tensions"".

En tout cas, justifie le MMLK, ""la nation a encore besoin des potentialités de ces compatriotes pour sa construction et son développement après tant de mois passés en détention"".

On espère que cet ènième appel ne tombera pas dans des oreilles de sourd.

T228