Infos Togo Présidentielle de 2020 / Campagne électorale

Dzrékpo, Momé…, Victoire ratisse large pour une large victoire de Faure

Publié le lundi 10 février 2020, par Gabinho

Après Dzrékpo, Victoire Tomégah Dogbé ratisse large dans Vo 3 en faveur du candidat Faure Gnassingbé de UNIR.

Ce Lundi, ce membre du gouvernement et sa suite étaient dans quatre localités dans le canton de Momé, à savoir Gbédépémé, Avégluidigan, Atchansi Todomé et Atchansi Dzokopé, ceci, histoire d’apporter à ces populations qui, déjà lors des locales ont manifesté à plus de 75% leurs choix sur la liste UNIR de la localité, le message principal de développement du candidat Faure Gnassingbé, en course pour la présidentielle du 22 Février prochain. Des mots de Mme Tomégah Dogbé, alternativement directrice de cabinet de Faure Gnassingbé mais aussi ministre en charge du Développement à la base, qui présentait les qualités et valeurs de son candidat à ses parents des différents coins cités de Momé, « Faure Gnassingbé promet que le développement ne s’arrêtera pas à Lomé, mais doit aller dans les coins reculés. Si elle a déroulé à l’occasion des différents programmes et projets du Chef de l’Etat en faveur des Togolais sans exclusion, il a prié ses parents « à s’éloigner de ceux qui ne veulent pas le bonheur et le développement du Togo ».

Parlant des populations rencontrées aussi bien dans le canton de Dzrékpo et de Momé, elle a fait savoir qu’elle a été à la rencontre des populations, de la chefferie traditionnelle, des composantes de la population, les femmes, les jeunes, les groupes folkloriques… et le message a été à deux niveaux. « Notre premier message c’est que le président Faure Gnassingbé a un bilan positif, il a un très bon bilan et il faut faire connaitre le contenu de ce bilan à nos parents. Ce qu’il a fait en termes de préservation de la paix, de la sécurité et de cohésion sociale, tout le travail de réconciliation qu’il a fait sur le plan national. Ce qu’il a fait aussi en termes de construction d’infrastructures, de relance économique, de faire en sorte qu’il y ait des programmes, des projets sociaux afin que nos parents puissent sortir de la pauvreté. Donc nous avons pris sur nous de communiquer sur ce bilan.
La deuxième chose, c’est de parler du président Faure, de ses qualités, ses valeurs. C’est un personnage qui est très humble, qui prend à cœur le développement des communautés, pour qui l’humain est au centre de tout développement. C’est quelqu’un qui a beaucoup de respect pour l’homme et qui travaille beaucoup pour le développement de son pays. C’est un homme d’expérience et nous pensons aujourd’hui que notre pays a besoin d’un homme d’expérience qui a testé des programmes et des projets sur le plan économique et social et qui peut poursuivre cet élan de prospérité pour notre pas. Et le grand défi aujourd’hui c’est de voir comment accélérer, comment intensifier la création de richesses et comment faire le partage, faire en sorte que chacun des Togolais puisse profiter de cette richesse créée », ainsi s’exprimait la native de la préfecture de Vo.

Et pourquoi choisir Faure Gnassingbé ?
A cette question, Mme Tomégah Dogbé a sa réponse, « le Togo se trouve aujourd’hui dans un environnement qui est très instable. Le Togo aujourd’hui est perçue comme un îlot de paix, de sécurité, de stabilité, dans une région qui fait face à un extrémisme très violent. Nous disons que porter le choix sur le président Faure, c’est faire le choix de préserver la paix, la stabilité, la cohésion sociale. La deuxième chose, c’est que quand nous faisons le choix du président Faure, qui est rationnel, nous voulons passer le message de poursuivre le progrès de notre pays. Aujourd’hui, il est question de faire du Togo un corridor qui permet aux investisseurs de venir investir abondamment dans notre pays est une priorité. Et ceci, ça intéresse nos parents. Faire le choix de la transformation de l’agriculture, accompagner nos parents à avoir une agriculture mécanisée moderne, c’est à expliquer à nos parents parce que c’est leur besoin, et en les aidant, on les aide également à sortir de la pauvreté ».

Victoire Tomégah Dogbé est heureuse d’une chose, « quand vous allez vers nos populations, elles ne vous parlent pas de politique, elles vous parlent de développement, avoir plus de bâtiments scolaires, avoir plus de cases de santé, trouver du travail à tous nos jeunes, avoir du micro-crédit, avoir de l’eau, avoir des pistes praticables. Et nous pensons que la politique prônée par le président Faure permet d’apporter des réponses concrètes et pragmatiques à ces besoins-là. Ensemble nous nous mobilisons dans la préfecture pour voter Faure le 22 Février prochain ». Elle comprend ces doléances des populations par une confiance faite au Chef de l’Etat togolais, parce que d’après elle, « si on ne te fait pas confiance, on ne te demandera pas quelque chose ». On ose espérer que cette confiance établie entre Faure Gnassingbé et ses populations de Dzrékpo et de Momé, s’exprimera de la meilleure manière possible au soir dans les urnes le 22 Février prochain, et que le coup K.O scandé par certains sera une réalité.

T228