Infos Togo Descente improvisée

Dr Thon partage l’amertume et le désespoir des femmes du Grand marché de Lomé

Publié le mardi 12 novembre 2019, par Gabinho

« Je comprends l’amertume et le désespoir qui transparaissent dans les regards de nos braves commerçantes d’Assigamé qui, jadis, étaient un pilier de l’économie togolaise et une référence extraordinaire en matière d’engagement féminin au-delà de nos frontières. Mais ce n’est plus le moment de partager leurs peines avec elles. Le moment est de trouver la solution à leurs préoccupations ». C’est la conclusion faite Vendredi dernier par le président et candidat déclaré et investi du Mouvement NoVi (Nouvelle Vision), pour la présidentielle de 2020, Dr Aubin Thon.

Une descente improvisée, c’est ce qu’il faut en dire. Le Président du Mouvement NOVI, Dr. Kodjovi Thon a été aperçu au Grand Marché de Lomé ce vendredi 08 novembre 2019.

Dr. Kodjovi Thon s’est rendu au Grand Marché de Lomé où il a visité divers points de ventes de cette chaîne économique. Le jeune leader a également échangé avec ces commerçantes qui lui ont exposé leurs préoccupations. « Nos chiffres d’affaires sont en chute permanente depuis plusieurs années et encore plus depuis les incendies des marchés. Non seulement le pouvoir d’achat se fragilise quotidiemment au regard de la situation socio-économique qui prévaut, mais aussi les troubles socio-politiques de 2017 ont réduit notre ouverture sur la sous-région. Le comble, c’est que nos fournisseurs (les usines) sont venus s’installer ici pour nous concurrencer. Ceci tue notre commerce, mais ils ont raison ! Nous ne pesons plus dans leurs chiffres d’affaires... Nous avons trop de problèmes ici... Dr. Thon », a expliqué Da Essi, une des Nana Benz du marché. Des déclarations qui n’ont pas laissé Kodjovi A. Thon indifférent.

A son tour de répliquer : « Je comprends et partage vos peines. Même si personne ne veut le reconnaître, l’histoire est témoin du souffle que vous avez donné à l’économie togolaise quand les conditions étaient favorables. Et il y a une chose que vous avez su bien relever : la politique a fragilisé l’économie et cela a agit directement sur vous. Pour restaurer cette dynamique, il nous faut faire un travail ensemble afin de créer les conditions de reconstitution du tissu économique de notre pays. Nous ne pouvons construire une économie forte sans vous impliquer. C’est pourquoi nous devons reflechir ensemble et trouver des solutions à vos diverses préoccupations », a déclaré le Candidat à la Présidentielle de 2020.

« C’est en nous y mettant ensemble et en y travaillant dans la sérénité que nous pourrions atteindre les bons résultats. Les difficultés que vous traversez ne varient pas d’une partisane d’un parti à une autre. Et si nous avons les mêmes maux, je nous convie à sortir de nos clivages politiques, ethniques et religieux pour trouver une solution objective qui profitera à toutes. Je vous surprend peut-être par mon discours, mais c’est cela la Nouvelle Vision ».

La rencontre s’est achevée avec une séance de questions réponses, laquelle a permis au leader de la Nouvelle Vision d’exposer encore plus sa vision de développement à ces braves commercantes d’Assigamé.

T228 (avec la Cellule de Communication de Novi)