Infos Togo GRAND MARCHE DE LOME

DES VENDEUSES DE CHAUSSURE EN COLERE CONTRE UN LIBANAIS

Publié le mercredi 16 septembre 2020, par Gabinho

Au grand marché de Lomé plus précisément à Atikpodji, les vendeuses de chaussure ont manifesté leur mécontentement envers les agissements d’un Libanais à travers une marche hier.

La raison de ce mouvement est la suivante : Un Libanais, accompagné des éléments des Forces Armées Togolaises, a saisi leur marchandise après leur avoir imposé la vente des siennes.

En effet, selon les explications recueillies chez les femmes, le Libanais serait venu photographier les modèles des chaussures de marque FASHION quand il n’arrivait pas à vendre les modèles qu’il a imprimé. Quelques mois après, le libanais a apporté les mêmes modèles de chaussure mais sous la marque CONFIANCE. Cet acte n’a pas vraiment plus aux femmes qui importaient leurs marchandises de l’extérieur mais n’avaient pas pour autant réagi.

Seulement, depuis un moment, le Libanais leur aurait imposé l’achat des chaussures chez lui en interdisant l’importation, chose qui n’a pas été faite conduisant à la saisie de toutes les chaussures de la marque FASHION dans le marché.

Pour le Libanais en question, réclame le droit d’auteur parce qu’il dit avoir déclaré sa marque, il a été le premier à concevoir ces modèles et que ce sont au contraire les femmes qui l’ont plagié en demandant de l’assigner en justice si il est vrai qu’il a photographié les modèles.

Les femmes se disent déterminer jusqu’à la restitution des articles.
Nous y reviendrons.
Yvette S. /T228