Infos Togo Violences sur les stades

Des suspensions de 6 mois à 2 ans prononcées contre trois terrains de D1 et D2 au Togo

Publié le vendredi 1er mars 2019, par

Ces dernières semaines, les violences sur les stades de football au Togo ont pris une allure inquiétante nécessitant des mesures concrètes pour décourager de tels actes.

Après avoir entendu plusieurs acteurs ces derniers jours, la Commission de discipline de la FTF a frappé. D’après un relevé des décisions de cette commission, dont copie nous est parvenue, cette commission condamne donc Gbikinti de Bassar (D1) à payer une amende de 1.000.000 de Fcfa suite aux incidents survenus lors du match contre Gomido de Kpalimé à Kabou, et décide d’une interdiction de joueur à domicile pendant deux ans contre Gbikinti. A comprendre, le club devra plus accueillir durant deux ans, ses matches à domicile, hors de sa base de Bassar. Quant aux responsables de ce club, un blâme a été prononcé contre eux.

Foadan (D1) n’est pas épargné même si sa sanction est à un degré moindre. Le club de l’extrême Nord du Togo voit aussi son stade être suspendu pour une année lors que le club écope d’une amende de 500.000 F cfa.

En deuxième division, la Commission de discipline a frappé contre Kotoko de Lavié pour les jets de projectiles, agressions sur des officiels et envahissement de terrain constatés lors de la réception d’Arabia FC le 10 Février dernier. Une amende de 300.000 F cfa a été infligée au club du Grand Kloto qui se voit au même moment interdit d’accueillir des matches à domicile dans son antre de Lavié pour une durée de six mois.
Si ces décisions sont susceptibles de recours, on attend de voir quel peut être son impact dans la recherche de l’accalmie dans les stades du Togo.
T228