Infos Togo Formation de DESCOGEF - UEMOA à l’ESA de Lomé

Des sages et utiles conseils du Prof Bayala, D.G de CESAG-Dakar, aux étudiants

Publié le vendredi 11 décembre 2020, par Gabinho

Le partenariat entre l’ESA (Ecole Supérieure des Affaires) du Togo et le CESAG (Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion) de Dakar est au beau fixe. C’est du moins ce que l’on pouvait constater à travers une visite ponctuée d’une conférence d’échange entre une délégation de ce centre avec à sa tête le Directeur général, Prof Serge Auguste Balibié Bayala, et les étudiants en formation de DESCOGEF à l’ESA. Ce fut hier jeudi sur le Campus de l’ESA à Agoè Minamadou.

Evoquant dans un premier temps ce partenariat signé depuis l’année dernière, le premier responsable du CESAG, a indiqué qu’ « avec ESA, le partenariat est un partenariat collaboratif, déjà ensemble nous allons faire en sorte que ce bébé qui est là, le cursus DESCOGEF soit un centre de référence, donc de sorte que l’ESA puisse être demain parmi les centres d’excellence dans la préparation du diplôme d’expertise comptable. Deuxième élément de notre collaboration, c’est procéder à des échanges aussi bien des enseignants que des étudiants, et réaliser l’intégration par la formation et la transformation du capital humain. Aussi, nous avons des programmes pour lesquels l’ESA peut être un acteur majeur, un partenaire de référence dans leur développement. Donc c’est un partenariat dans les deux sens ». Il est d’ailleurs confirmé dans ses dires par le Président Directeur Général de l’ESA, Dr Charles Birrégah, d’après qui, « le partenariat entre ESA et le CESAG, est pour renforcer les capacités de nos enseignants. C’est un partenariat qui va nous permettre d’apprendre d’eux et eux aussi de nous. C’est un partenariat gagnant-gagnant ».

Que comprendre du cursus DESCOGEF-UEMOA ?

C’est bien un cursus universitaire dont l’ESA de Dr Charles Birrégah a été choisi comme un centre d’excellence pour dispenser les formations de préparation à ce diplôme à partir du Togo. Et la première promotion compte selon les informations, une soixantaine de postulants actuellement en préparation à l’ESA. Et ce sont ces postulants qui ont échangé Jeudi avec Prof Bayala et sa suite. Des explications que l’universitaire et premier responsable du CESAG a apporté à ses interlocuteurs, « quand on parle de DESCOGEF, on fait allusion à un diplôme d’expertise comptable. Et le diplôme d’expertise comptable se déroule sur plusieurs années dans le cadre de sa préparation. Vous avez des étudiants qui sont recrutés sur la base de niveau ancienne maitrise ou des M1 dans le nouveau système LMD. Ils sont préparés aux techniques comptables, techniques financières, techniques juridiques, pour ensuite être évalués. Une fois qu’ils sont évalués et jugés dignes d’avoir acquis suffisamment de connaissance, ils sont reçus au diplôme supérieur d’expertise comptable. Et après cela, ils vont en entreprise en cabinet et vont effectuer un stage pendant 3 ans, ils vont ensuite se soumettre régulièrement à des séminaires de formation pour renforcer leurs compétences et ils soutiendront un mémoire et passeront devant un grand jury. Et ce n’est que lorsqu’ils auront franchi ces étapes qu’ils seront appelés diplômés de l’Expertise comptable et financière de l’UEMOA, le DECOFI ». Aussi, a-t-il ajouté, ces étudiants « s’embarquent dans une aventure qui est une aventure exaltante. Ils vont embrasser plusieurs disciplines, la comptabilité, la finance, les sciences de l’organisation, le droit pour que demain ils deviennent ceux-là qui vont assister les organisations, veiller à leur bonne gestion, à la bonne gouvernance. Par conséquent, ils devront dès maintenant s’armer de méthode de travail, apprendre à ne pas avoir peur du travail parce que de leur diligence demain dépendra la vie de plusieurs personnes ».

De leur déplacement à Lomé, voici ce qu’il en dit : « le CESAG a un rôle d’accompagnement, de capacitation et nous avons eu l’occasion de développer, de mettre en place un cursus régional, ce qui fait que aujourd’hui nous avons une certaine expérience et c’est cette expérience que nous sommes venus partager avec ESA, qui vient de démarrer la préparation du diplôme d’expertise comptable, à partir de Lomé. Et notre souhait, c’est de voir ce centre se développer et surtout faire mieux que le CESAG  ».

Des conseils utiles donnés aux étudiants en cursus DESCOGEF

Des conseils, ces étudiants en ont reçu et voient leurs attentes être comblées. C’est du moins ce qu’a laissé entendre le délégué de la promotion DESCOGEF 2020-2021, Philippe Défly, qui parlait au nom de ses camarades. « Cette conférence nous a apporté beaucoup plus d’éclaircissement sur la préparation du diplôme de DESCOGEF. Cette conférence animée par le DG de CESAG, nous a situés un peu sur les conditions de préparation de DESCOGEF et nous avons appris que pour réussir, il faut que l’étudiant mette un accent sur le travail personnel sans oublier le travail d’équipe. Donc en dehors de ç il faudrait qu’il fasse des recherches personnelles parce que le niveau de DESCOGEF exige de l’étudiant une certaine maitrise des différentes matières inscrites au programme. Nos attentes sont comblées à travers cette conférence. Les conseils constituent un atout pour nous ».

On peut dès lors constater que ESA et son fondateur n’ont pas fait fausse route en faisant venir cette délégation du CESAG à Lomé, pour échanger directement avec les étudiants, puisque l’objectif principal qui était, d’après Dr Birrégah, de « donner des conseils utiles à travers le professeur Bayala, du CESAG qui depuis préparent le DESCOGEF », est atteint. Ce dernier entend donc continuer par « travailler ensemble pour avoir un bon taux de réussite ».

Pour rappel et à l’aune des informations communiqués au cours de cette conférence, on en retient que « tout étudiant qui a effectué des études de sciences de gestion et qui est intéressé à poursuivre dans le domaine de la comptabilité, de la finance peut effectivement entrer dans le cursus de préparation lors qu’il justifie d’un niveau de Master 1. Il se prépare à différents techniques de gestion, techniques comptables, techniques juridiques… et il va à l’examen ».

T228