Infos Togo Agriculture togolaise / Infrastructures rurales pour les producteurs

Des magasins de stockage pour booster les activités des producteurs de plusieurs localités de la région maritime

Publié le mercredi 12 février 2020, par Gabinho

Les producteurs de l’Avé et des Lacs auront leurs magasins de stockage des produits agricoles. Déjà à Avédomé dans la préfecture de l’Avé, c’est un magasin flambant neuf d’une capacité de 150 tonnes, qui a été offerte aux producteurs grâce au PADAT (Projet d’appui au développement agricole au Togo). Des informations communiquées, ce bâtiment composé d’un compartiment pour les produits agricoles, un autre pour les intrants, les bureaux, une salle de réunion, les latrines et l’aire de séchage, a coûté en tout, la somme de 17 916 078 FCFA, et une partie de cette somme a été couverte par le groupement UGVA.

Si ce projet de construction des magasins a pour principal but d’appuyer les producteurs de l’union des coopératives d’Avedome (de 118 membres dont 56 femmes) à stocker leurs produits agricoles et les déverser sur le marché au temps opportun, il s’inscrit dans le cadre du Plan National de Développement (PND 2018-2022) et dans la droite ligne du projet de construction des magasins pour les producteurs dans les différentes localités du Togo et vise à renforcer les capacités des producteurs en matière de stockage des produits agricoles et aller vers les ventes groupées pour maitriser les prix et consolider les chaînes de valeurs.

Après construction, les clés de magasins, de balances bascules (un magasin de 150 tonnes, 56 palettes, une balance bascule) ont été faite à Avédomé, Kuevi-Degblon-kondi (magasin de 10 tonnes, 10 palettes, une balance bascule), Noumadje-Kopé (magasin de 10 tonnes et 10 palettes, une balance bascule) dans la région maritime.

Le PADAT entend ainsi à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, et les revenus des producteurs agricoles dont les femmes et les jeunes.

Ces cérémonies de remise de clés ont été l’occasion pour les équipes de la tournée (MAPAH, MEF, PADAT) conduites par Kossi Djifa Hounkali, de sillonner toutes ces localités pour faire l’état des lieux et évaluer les travaux effectués. Ces dernières ont donc vérifié la consistance des travaux, la qualité des matériaux utilisés, la menuiserie bois et métallique, la peinture et aussi la remise en état des lieux. Transmettant un message du ministre de l’Agriculture, de la production animale et halieutique, M. Hounkali a convié les bénéficiaires à faire bon usage, à cultiver la paix, la sécurité autour d’eux pour le bien- être de tous.

Pour rappel, le PADAT dans l’optique d’améliorer la sécurité alimentaire et les revenus des petits producteurs agricoles dont les femmes et les jeunes, bénéficie d’un cofinancement du FIDA, de la BIDC, de la BOAD, et du GAFSP.

T228