Infos Togo Nouvelle descente des forces de sécurité au domicile de Gabriel Douflé

Des fidèles soumis à des tests de dépistage de Covid-19

Publié le mardi 18 août 2020, par Gabinho

La Covid-19 a-t-elle élu domicile chez Gabriel Douflé, à son absence, lui qui a été jeté en prison depuis plusieurs mois déjà ? C’est la grande interrogation. Toutefois, c’est ce que laisse croire une nouvelle descente des forces de l’ordre et de sécurité dans les concessions de l’apôtre Gabriel Douflé à Djagblé, ce mardi 18 Août 2020.

Le 24 juillet dernier, 84 personnes chassées d’un camp de prière de Gabriel Douflé ont été relogées après que des défenseurs des droits humains étaient montés au créneau.
D’après la source, les sorties et les entrées sont interdites pour les habitants des maisons depuis 4 heures du matin.

Quatre maisons de l’Homme de Dieu à Djagblé (10 km de Lomé) sont encerclées par les forces de l’ordre et de sécurité qui justifient cette mission de soumission de tous les fidèles au test de dépistage de Covid-19.

Quant aux habitants, c’est une assignation illégale à résidence et appellent les organisations de défense des droits de l’homme à leur secours.

« Nous sommes assignés à résidence sans motifs. Nous ne nous opposons pas au test de covid-19. Ce que nous dénonçons c’est le fait de venir nous prendre à dépourvu, nous encercler et nous empêcher de tout mouvement » déplore l’un des concernés.
Yvette S. /T228