Infos Togo Football et politique / Présidentielle de 2020 au Togo

Des Festivals pour semer la non-violence et la paix au sein des populations de Bè Kpota Dzifa, Dévégo et des Lacs

Publié le lundi 3 février 2020, par Gabinho

Des périodes électorales sont parfois source de violence au Togo et les plus exposées sont les jeunes. Pour dégonfler les baudruches de la violence dans les esprits, sur initiative personnelle comme ce fut déjà le cas pour les deux précédentes éditions (lors des élections Législatives de 2018 puis des Locales de 2019), Togbui Charles Edoh Aklobessi du quartier Aklobessi kopé dans le canton de Dévégo a décidé de rassembler la jeunesse de trois cantons du Togo autour du ballon rond.

Cette tête couronnée, dont le premier leitmotiv est de faire comprendre à tous qu’une élection n’est pas une guerre, et qui n’a en cœur que de protéger la jeunesse de tout ce qui menace la paix et la cohésion sociale, organise pour cette 3ème édition, 3 festivals, l’un à Bè Kpota Dzifa (6-7 Février), ) Glidji, précisément à Kéta Assoukopé, dans les Lacs (12-13 Février) et Dévégo (19-20 Février).

Des explications données par Togbui Aklobessi au cours d’une conférence de presse qui annonce l’évènement, conférence de presse animée ce Lundi au Centre d’accueil de Baguida, il a indiqué qu’il sera question de « parler aux jeunes de la non-violence et de la paix avant, pendant et après les élections ».

Pour cette compétition, sont attendues, 16 équipes qui iront dans chaque localité précitée, à l’assaut du trophée de la non-violence et de la paix qui sera mis en jeu, une enveloppe et des jeux de maillots et des ballons.

L’initiateur et les membres du comité d’organisation sont formels, il n’est pas question pour eux de battre campagne pour tel ou tel autre candidat à la présidentielle de 2020 dont le premier tour est prévu pour le 22 Février prochain, à travers ces festivals mais surtout de faire germer la non-violence et la paix dans le conscient des populations.

En tout cas, le football étant l’un des créneaux qui rassemblent les peuples, l’organisation n’a que bien visé en décidant de l’emprunter pour faire passer son message en faveur de la cohésion sociale dans Bè Kpota Dzifa, Dévégo et Glidji et ses environs.
T228

N.B : En image, l’initiateur des festivals, Togbui Charles Edoh Aklobessi