Infos Togo Enseignement confessionnel au Togo

Des enseignants catholiques sous la menace d’un licenciement

Publié le jeudi 30 janvier 2020, par Gabinho

Pour avoir appelé les enseignants catholiques à suivre un mot d’ordre de grève de 5 jours, les leaders des syndicats de ces enseignants risquent d’être licenciés.

Ainsi, dans une correspondance, l’abbé Ambroise-Marie Mensah, Directeur diocésain de l’enseignement catholique a convié les chefs syndicaux à une assise tenue le mercredi 29 janvier 2020. L’abbé a dévoilé le point focal de cette réunion en ces termes : « L’objet de la rencontre est de vous faire connaitre que nous envisageons de prendre à votre encontre des sanctions disciplinaires consistant à votre éventuel licenciement suite au dernier mouvement de grève, émaillé, entre autre, de violences et d’atteinte au droit du travail auquel vous avez participé ».

Or, ces enseignants ne réclamaient qu’une amélioration de leurs conditions de vie et de travail. A noter qu’un enseignant de la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique nanti du Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC) perçoit un salaire de 40. 000 Francs CFA et celui du niveau Baccalauréat un salaire de 45.000 Francs CFA. Selon les leaders des syndicats, leurs employeurs ne veulent rien entendre et refusent de trouver un terrain d’attente.
Affaire à suivre !

T228