Infos Togo Société

Des employés grévistes de SOTRAL objets de licenciement

Publié le mardi 13 mars 2018, par Gabinho

Apparemment, il ne fait pas bon être employé de SOTRAL (Société de Transport de Lomé) et faire grève. C’est ce que l’on peut conclure d’après les informations qui nous parviennent plusieurs jours après la grève de cinq jours observée par les travailleurs de cette société qui fait dans le transport en commun au Togo.

Selon certains, les offres d’emploi de la SOTRAL pour le recrutement de nouveaux agents, publiées dans les journaux et sur autres médias, seraient pour remplacer les employés grévistes qui accusaient leur employeur d’avoir prélevé la somme de 8000 F cfa sur leurs salaires de Janvier et février.

Si les employés visés par le licenciement ne comptent pas du tout baisser les bras, on se rappelle encore du démenti apporté par le DG de SOTRAL aux accusations des employés. « Quand un employé dit que sur son bulletin de paie, on a baissé son salaire de 8000 FCFA, vous pouvez me le montrer ? », une interrogation aux allures de défiance.
T228