Afrique Burkina Faso

Des crocodiles en parade sur les grandes voies, après de fortes précipitations sur Ouaga

Publié le jeudi 16 juillet 2020, par Gabinho

La ville de Ouagadougou et certaines localités du Burkina Faso ont reçu une importante quantité d’eau de pluie de la nuit du mardi 14 au mercredi 15 juillet 2020. Dans la capitale où l’on a enregistré 72 mm d’eau, les passagers et riverains d’Ouagadougou étaient allés constater la sortie « spectaculaire » de crocodiles de leur site naturel vers les grandes voies. Par la même occasion, le pays a été frappé par un drame qui a coûté la vie à cinq personnalités.
La matinée d’hier mercredi 15 juillet 2020, à Ouagadougou, a été sanctionnée par une pluie diluvienne dont la quantité d’eau a été de 72 millimètres (mm), selon les services de la météorologie. Il en a été de même pour d’autres localités du Burkina Faso, à l’exception du Sud-Ouest, ont-ils relevé. Ainsi, alerté par les réseaux sociaux et ses services de communication sur les effets de la pluie, le maire de la ville d’Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé s’est rendu au parc urbain Bangr-Wéogo.
En effet, en fin de matinée, on relève que l’eau ayant débordé le Parc urbain BangrWéogo, a permis aux crocodiles de s’échapper et rentrer en ville provocant ainsi des attroupements de badauds. Cette sortie des crocodiles a été entaché par un drame qui a coûté la vie à six citoyens burkinabè, et pas des moindres : le préfet du département de Boudry, le commandant de la gendarmerie de Boudry, un adjudant-chef, un sergent-chef de police, un chef coutumier et un agent de la préfecture de Boudry.
« L’équipe revenait, dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 juillet 2020, de la mission de lancement des épreuves des examens de CEPD et BEP dans les centres de Boéna et de Mankarga, deux communes rurales situées dans le département de Boudry, relevant de la province du Ganzourgou dans la région du Plateau-Central. En voulant traverser un radier construit sur un affluent du fleuve Nakambé, le véhicule qui les transportait a cédé sous la puissance des flots des eaux de pluie qui déferlaient. Le véhicule accidenté a été retrouvé à deux kilomètres du lieu du drame, les vitres remontées et les corps à l’intérieur. Ils ont été repêchés par les éléments de la compagnie de sapeurs-pompiers de Koupela », apprend-on du confrère Afrik.com.
Yvette S. /T228